Après Mbour, Kaolack, Saint-Louis et Ziguinchor, c’est au tour des acteurs fonciers de la région de Tambacounda d’être conviés à une concertation sur la modernisation de la gestion du foncier urbain. Le foncier constitue, depuis plusieurs années une problématique majeure au Sénégal. Elle a été exacerbée par l’acte 3 de la décentralisation qui a institué la communalisation intégrale. Les litiges entre collectivités locales quant au tracé de leur frontière, sont monnaie courante. L’atelier de Tambacounda sera l’occasion pour les élus locaux de cette région d’exprimer leurs préoccupations concernant le projet de modernisation de gestion du foncier urbain décliné par le PAGEF. L’atelier sera en outre l’occasion pour les responsables du PAGEF de présenter et partager les contraintes dans le dispositif de gestion du foncier . Une centaine de participants évoluant dans le foncier à savoir autorités administratives, élus locaux, acteurs de la justice société civile, notaires, géomètres etc. en provenance de Tambacounda sont attendus à l’atelier du PAGEF.

MS/APA