Aux termes de ce nouveau programme de vol le temps de transit sera effectivement réduit de 3 heures à 1 heure de 45 minutes maximum et certains vols auront moins de 40 minutes de connexion, explique-t-on

ASKY a réitéré sa volonté de continuer de promouvoir l'intégration régionale, le tourisme et le développement de la connectivité entre les capitales politiques et économiques de l'Afrique avec une connectivité quotidienne.

Avec la réouverture de Banjul, Freetown et Monrovia, les passagers auront maintenant la possibilité de nouveaux vols directs entre différentes capitales africaines dont  Cotonou – Niamey, Accra – Monrovia, Accra – Freetown, Freetown – Banjul, Douala – Libreville et vice versa

ASKY  a été créée par les institutions régionales suivantes : Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC), Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et groupe ECOBANK.

Elle exploite actuellement une flotte de Nouvelle Génération composée de  Boeing 737-800, Boeing 737-700 et Bombardier Dash Q-400 NG. ASKY dessert dix-neuf (19) villes dans dix-sept (17) pays en Afrique de l’Ouest et du Centre.

CP/of/APA