Sénégal-Industrie-Environnement

Sénégal: Nestlé veut collecter 12 tonnes de plastique avant fin 2021

APA-Dakar (Sénégal) Par Édouard Touré

La pollution plastique constitue l’une des plus graves menaces environnementales contre l’humanité, estime l'Administrateur général de Nestlé Sénégal, Aboubakry Coulibaly.

La problématique de la gestion des déchets plastiques a poussé l'État du Sénégal à prendre des mesures drastiques comme l'interdiction de l'importation des sachets plastiques. Pour donner un coup de pouce aux efforts du gouvernement, la filiale sénégalaise de la multinationale suisse de l'agroalimentaire, Nestlé, a signé aujourd'hui à Dakar, une convention de partenariat avec l'Unité de coordination de la gestion des déchets solides (UCG).

L’objectif de cette initiative est de pouvoir collecter 12 tonnes de déchets plastiques d’ici la fin de 2021, qui seront alors recyclées en tabourets, bassines, sacs poubelles, chaises...afin de promouvoir les bénéfices d’une économie circulaire.

Ainsi, l’UCG et Nestlé Sénégal entendent poursuivre la promotion du développement durable à travers des modèles économiques efficients afin de préserver l’environnement, améliorer le cadre de vie des populations et avec le concours d’autres acteurs, poser les premières pierres d’une économie verte.

"La pollution plastique dégrade non seulement l’environnement, mais menace la santé publique et l’économie. Les matières plastiques prennent plus de 400 ans pour se dégrader en contaminant toute la chaine alimentaire. Plus d’un an après le déploiement des mesures législatives pour la réduction des déchets plastiques, le Sénégal produit toujours 200.000 tonnes de déchets par an, dont seulement 9000 sont retraitées. Le reste est malheureusement déversé dans la nature et les océans. Chez Nestlé, nous souhaitons qu’aucun emballage, incluant le plastique ne soit mis à la décharge publique ou ne pollue l’environnement. Notre ambition est que 100% de nos emballages soit recyclable ou réutilisable à l’horizon 2025", a dit l'Administrateur général de Nestlé Sénégal, Aboubakry Coulibaly.

TE/APA

Réagir à cet article