à l'instant

    Maroc-BAD-Industrie

    Accélération industrielle : La BAD octroie 200 millions de dollars au Maroc

    APA-Rabat (Maroc) -

    La Banque Africaine de Développement (BAD) a octroyé un prêt de 200 millions de dollars au Maroc destiné à financer la première phase du programme d’appui à l’accélération de l’industrialisation (PAAIM- I), rapporte lundi la presse électronique marocaine.

    Cet accord a été paraphé par l’ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, Abdelmalek Kettani et Célestin Monga, Economiste en chef et vice-président de la BAD en charge de la gouvernance économique et de la gestion des connaissances, en présence notamment de M. Abdelmajid Mellouki, Administrateur représentant du Royaume à ladite Banque.

    Le programme d’appui à l’accélération de l’industrialisation au Maroc est un appui budgétaire sectoriel au Gouvernement du Maroc, et vise à améliorer la compétitivité du tissu industriel marocain et le financement des activités économiques industrielles, grâce, notamment à l’institution d’un dispositif d’attraction des investissements, cohérent et clair, en phase avec les politiques territoriales et sectorielles de l’Etat, à la mise à la disposition des investisseurs d’un foncier locatif à des prix compétitifs et la mobilisation d’au moins 200 millions de DH pour l’accompagnement et le financement en capital des startups innovantes à l’horizon de 2020.

    Il s’agit aussi de l’accompagnement d’au moins 150 porteurs de projets lors du pré-amorçage et le développement des activités de la finance verte dans l’économie marocaine.

    Les principaux objectifs poursuivis dans le cadre de ce Programme (PAAIM- I) sont l’appui à la compétitivité du tissu industriel à travers la dynamisation de la promotion des investissements industriels et le soutien à l’exportation des produits industriels, et également l’appui au financement des activités industrielles à travers le renforcement du financement du développement des PME/PMI et la facilitation du financement de l’amorçage des entreprises et du financement vert.

    S’exprimant à cette occasion, Kettani s’est félicité du niveau et de la qualité des relations de coopération entre le Maroc et la BAD et de l’appui précieux et constant que cette institution à toujours apporté au Royaume, tant au niveau de l’accompagnement du Maroc dans son processus de réformes qu’au niveau du financement des projets d’infrastructures.

    "En effet, depuis 1967 jusqu’à ce jour, la BAD a financé au Maroc des programmes et des projets pour plus de 10 milliards de dollars", a rappelé l’ambassadeur, faisant savoir que ce volume d’engagements illustre l’exemplarité du partenariat entre la Banque et le Maroc. Le portefeuille actif de la Banque au Maroc est constitué de 31 opérations en cours d’exécution pour des engagements nets d’environ 2,13 milliards d’euros. Les prêts totalisent (99,7%), soit 15 projets et programmes d’un montant moyen par opération d’environ 46 millions d’euros.

    Ce portefeuille est dominé par le secteur des infrastructures (transports, énergie, eau, et assainissement) et celui de la gouvernance. Le montant moyen des projets financés par la BAD s’élève à quelque 168 millions d’euros par opération.

    HA/APA

    Réagir à cet article