Libye - Gouvernement - Parlement - Vote

Libye : vote de confiance pour le gouvernement de transition

APA-Tripoli (Libye)

Le Parlement s’est prononcé ce mercredi 10 mars après deux jours de discussions.

C’est fait ! Les députés libyens, réunis à Syrte, ont approuvé la composition du gouvernement dirigé par Abdelhamid Dbeibah, la répartition géographique des postes et sa feuille de route. Au total, 121 sur 132 ont voté pour.

« Je vous remercie pour votre confiance. Ce sera le gouvernement de tous. La Libye est une et unie ». C’est le message fort lancé par le Premier ministre libyen à l’endroit d’un pays fracturé depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011. Selon la presse locale, le nouvel exécutif devrait prêter en début de semaine prochaine serment à Benghazi.

Le gouvernement sera composé de deux vice-Premiers ministres, 26 ministres et six ministres d’Etat. Les portefeuilles des Affaires étrangères et de la Justice sont confiés à des femmes. Une première dans ce pays de l’Afrique du Nord.

Fayez al-Sarraj, le Premier ministre sortant du Gouvernement d'union nationale (GNA), se prépare donc à passer le témoin à Abdelhamid Dbeibah. M. al-Sarraj se dit « prêt à lui transmettre les missions et les responsabilités en toute sérénité et dans le respect de l'alternance pacifique du pouvoir ».

En principe, le nouvel exécutif de transition devrait gouverner sur toute l’étendue du territoire y compris à l’Est où le maréchal Khalifa Haftar dictait sa loi. Cela autorise les différents acteurs du processus parrainé par l'Organisation des nations unies (Onu) à dire que c’est un jour « historique ».

Si tout se passe bien, des élections législatives devraient se tenir le 24 décembre 2021. Dbeibah a été désigné Premier ministre le 5 février dernier par 75 responsables libyens de tous bords au cours d’une réunion organisée à Genève (Suisse) sous l’égide de l’Onu. En outre, un Conseil présidentiel de trois membres a validé le choix de ce riche homme d’affaires âgé de 61 ans. 

CD/id/APA

Réagir à cet article