Sénégal-Afrique-Football-Récompense

Ballon d'or africain 2018 : Salah, Mané et Aubameyang nominés

APA – Dakar (Sénégal) Par Oumar Dembélé -

Le Sénégalais Sadio Mané, l’Egyptien Mohamed Salah et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang forment le trio de footballeurs d’où sortira le lauréat du Ballon d’or africain 2018, au cours de la soirée de gala prévue le 8 janvier à Dakar, annonce la Confédération africaine de football (CAF) sur son site visité ce mardi à APA.

L’année dernière on avait eu le même podium et Mohamed Sala avait remporté le titre de meilleur africain joueur de l’année. Cette fois également, l’Egyptien est bien parti pour rafler à nouveau la mise devant, surtout, son coéquipier de Liverpool (élite anglaise), Sadio Mané, classé deuxième l’an dernier pour le Ballon d’or africain.

Même si Pierre-Emerick Aubameyang d’Arsenal est l’actuel meilleur buteur de la Premier League avec 14 réalisations, avec une longueur sur Salah, les performances régulières de l’Egyptien tant avec son club qu’avec son équipe nationale plaident largement en sa faveur.

Mo Salah est parti ainsi pour remporter une deuxième fois d’affilée le trophée du Ballon d’or africain, une performance déjà réussie par le Sénégalais El Hadji Diouf (2001, 2002), l'Ivoirien Yaya Touré (2011, 2012) et le Camerounais Samuel Eto'o (2003, 2004).

Par ailleurs, le duo nigérian Asisat Oshoala et Francisca Ordega, et la Sud-Africaine Chrestinah Thembi Kgatlana constituent le Top trois pour le titre de joueuse de l’année 2018 de la CAF.

Les trois candidates figurent parmi les meilleures joueuses grâce à une année marquée par leurs hautes performances aussi bien au niveau international que national, souligne l’instance continentale du football.

Oshoala, trois vainqueur du Ballon d’or dont ces deux dernières années de suite (2014, 2016, 2017), souhaite gagner un quatrième titre, comme sa compatriote, Perpetua Nkwocha (2004, 2005, 2010, 2011).

La jeune femme, âgée de 24 ans, a permis à son équipe, de garder son titre de championne en remportant la Coupe d'Afrique des Nations au Ghana en décembre dernier.


ODL/cat/APA

Réagir à cet article