à l'instant

    • Standard & Poor’s abaisse la note du Cameroun

      APA-Yaoundé (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola — La société de notation financière américaine Standard & Poor's (S&P) a révisé de «stable» à «négative» la position du Cameroun, et confirmé par la même occasion ses notes de crédit...

    • Une banque marocaine lance une campagne pour réaffirmer son «ADN...

      APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) — La Banque Atlantique du Groupe Banque centrale populaire (BCP) du Maroc a lancé une nouvelle campagne institutionnelle dénommée « L’Afrique et nous » pour réaffirmer sa «singulari...

    • Une mission du FMI attendue au Cameroun le 23 avril

      APA-Yaoundé (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola - — Une mission du Fonds monétaire internationale (FMI) séjournera au Cameroun du 23 avril au 3 mai prochain, dans le cadre de la 4èmerevue du programme économique et financier appuyé...

    Sénégal-Politique-Justice

    Six mois de prison et amende de 100.000 FCFA pour Barthélémy Dias

    APA-Dakar (Sénégal) -

    L’opposant Barthélémy Días, a été condamné à une peine de 6 mois de prison ferme, assortie d’une amende de 100.000 FCFA, par le tribunal des flagrants délits de Dakar qui statuait mardi sur le cas du maire de la commune de Sicap-Mermoz-Sacré-Coeur..

    Selon le tribunal, M. Dias est reconnu coupable "des faits d'outrage aux magistrats dans l'exercice de leurs fonctions, d’incitation de trouble à l'ordre public, de discrédit sur une décision judiciaire dans les conditions à atteindre l'autorité judiciaire".

    Barthélémy Días avait été interpellé le 30 mars dernier quand, peu après la condamnation du maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall, il s’en était pris à travers les médias aux magistrats en des termes crus avant d’appeler les populations "à investir les rues pour contester’’ le verdict.

    Accusé d’escroquerie sur des deniers publics, de faux et usage de faux, M. Sall dont Dias est l’un des inconditionnels partisans a été condamné à 5 ans de prison ferme, plus une amende de cinq millions de FCFA et la saisie du cinquième de ses biens.


    OKF/cat/APA

    Réagir à cet article