Burkina Faso-Transporteurs-Grogne

Burkina : vers un réajustement des tarifs du transport routier

APA-Ouagadougou (Burkina Faso) De notre correspondant : Alban Kini

Les transporteurs routiers du Burkina Faso ont annoncé, mercredi, un réajustement des tarifs du transport à partir du samedi 5 janvier 2019, tenant ainsi compte de la hausse des prix du carburant depuis bientôt deux mois.

Au cours d’une conférence de presse, la Fédération nationale des acteurs du transport routier (FENAT), en plus du réajustement des tarifs de transport dont le montant n’est pas encore dévoilé, la desserte de toutes les localités du pays sera suspendue pour 72heures à compter du 7 janvier 2019.

Selon les responsables de la FENAT, la principale raison est le  non-respect des accords conclus entre leur corporation et le gouvernement, suite à la hausse du prix du carburant le 9 novembre 2018.

Le gouvernement burkinabè avait pris l’engagement de prendre des dispositions pour éviter que l’augmentation du prix des hydrocarbures opérée n’ait des répercussions sur les prix des produits de grande consommation et sur les tickets de transports.

A ce propos, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba avait eu des échanges avec l’Organisation des transporteurs routiers du Faso (OTRAF) et avec la Fédération nationale des acteurs du transport routier du Burkina (FENAT) le  lundi 19 novembre dernier.

A l’issue des échanges, les transporteurs avaient pris l’engagement de ne pas répercuter la hausse de 75 F CFA du prix du litre d’essence et de gas-oil sur les tarifs du transport des hydrocarbures et des personnes.

Cette hausse de 75 FCFA pour ces deux produits (gasoil et super) est entrée en vigueur, dès le lendemain 9 novembre 2018.


ALK/te/APA

Réagir à cet article