Côte d'Ivoire-Economie

Cacao ivoirien: le prix bord champ pour la petite traite maintenu à 825 Fcfa/Kg

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

Le prix minimum garanti du cacao en Côte d'Ivoire, premier producteur mondial, a été maintenu à 825 Fcfa/Kg pour la campagne intermédiaire 2019-2020, a-t-on appris mardi auprès du Conseil café-Cacao, organe de régulation de la filière.

Chaque 1er avril, débute sur l’étendue du territoire ivoirien, la campagne intermédiaire du cacao qui s’achève à la fin du mois de septembre. Pour cette petite traite, le prix bord champ décidé par le gouvernement est de 825 Fcfa le Kg.

Cette campagne intermédiaire intervient dans un contexte marqué par une crise sanitaire mondiale, la maladie du Coronavirus (Covid-19) qui affecte la Côte d'Ivoire qui enregistre aujourd’hui 168 cas confirmés dont six guéris et un décès.  

La pandémie du Covid-19 rend difficile l’exportation du cacao ivoirien. Le pays exporte 70% de sa production vers l’Union européenne contre 3% des exports en Chine, des espaces touchés par le virus.  

Le premier pays d’export de la Côte d’Ivoire dans l’espace Union européenne est les Pays-Bas, où son cacao atterrit au port de Rotterdam avant d’être distribué dans le reste de l'Europe selon les normes de l'UE, le plus gros bloc commercial mondial. 

Le prix de 825 Fcfa/Kg est le même qu’à la campagne principale qui a commencé le 1er octobre 2019 et qui prend fin ce 31 mars 2020. La campagne intermédiaire qui s’ouvre le 1er avril devrait s’achever le 30 septembre 2020, selon le calendrier de la filière.    

La Côte d'Ivoire est le premier producteur de cacao avec plus de 40% de l’offre mondiale de fèves. Le pays a atteint près de 2 millions de tonnes lors de la campagne précédente et ambitionne de transformer au moins 50% de sa production en 2020.    


AP/ls/APA

Réagir à cet article