Cameroun-Social-Grogne

Covid-19 au Cameroun: vers une grève des transporteurs

APA-Yaoundé (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola

Une vingtaine de syndicats des transports routiers du Cameroun ont adressé, au Premier ministre Joseph Dion Ngute, un préavis de grève illimitée pour décrier le «choc économique» né du durcissement des mesures anti-Covid-19.

Rappelant l’adhésion du secteur auxdites mesures en vue de contenir la propagation du coronavirus, ainsi que la nécessité d’une rencontre en vue d’explorer les voies et moyens permettant de supporter ces contraintes, les leaders de ces organisations constatent qu’au mépris de leurs bonnes dispositions, le pouvoir «a davantage durci les mesures préalablement édictées, suscitant un grand désarroi au sein de la corporation».

«A notre grande surprise, et au grand désespoir des professionnels des transports, certaines mesures ont été davantage durcies et rendues publiques par le ministre des Transports, le 24 mars 2020», notent-elles, dont l’ stricte «va entraîner inéluctablement l’asphyxie de l’activité de transport des personnes, tous secteurs confondus». 

Les protestataires exigent, du gouvernement, de procéder à la baisse immédiate des prix du carburant à la pompe à hauteur de 400 et 350 FCfa le litre de super et de gasoil, contre 630 et 575 FCfa actuellement. 

On rappelle que le gouvernement, en dehors de l’exigence de la désinfection des véhicules de transport en commun a décidé, sous peine de sévères sanctions administratives et pécuniaires de la réduction de 4 à 3 passagers dans les taxis de ville, et de 70 à 50 passagers dans les cars de transport interurbain.

FCEB/te/APA

Réagir à cet article