Tchad-Agriculture-Financement

Cinquante-trois milliards FCFA pour les exploitations familiales au Tchad

APA-N’Djaména (Tchad) De notre correspondant : Adam Hassane Deyé

Le projet de Renforcement de la productivité des exploitations agropastorales familiales et résilience (Reper) doté de 53,7 milliards FCFA a été lancé, mardi, au cours d’une cérémonie présidée par la ministre de la Production, de l’Irrigation et des Equipements agricoles, Madjidian Padja Ruth.

Le projet Reper vise l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle sera mis en œuvre  dans les provinces du Guera, Batha, Hadjer-Lamis, Chari Baguirmi et Salamat sur une période de six ans.

Il va toucher 208.500 ménages en couverture vaccinale des petits ruminants, 117.500 ménages recevront des appuis ciblés en matière d’amélioration de leur nutrition, 450 organisations de producteurs ruraux seront soutenues, 50.000 ménages auront accès aux services financiers, 15.000 hectares de superficies seront aménagés, 150 Km de pistes rurales seront aménagées, 80 nouveaux forages et 40 anciens points d’eaux seront réhabilités.

La ministre de la Production, de l’Irrigation et des Equipements agricoles, Mme Madjidian Padja Ruth, tout en exhortant les acteurs impliqués dans la mise en œuvre harmonieuse et efficace pour relever les défis identifiés par le projet, a rappelé que le Reper s’investira dans la mise en valeur de l’immense potentiel pastoral et halieutique dans les cinq provinces ciblées.

Partenaire financier du projet, le Directeur pays du Fonds international de développement agricole (Fida), Achancho Valantine a déclaré que le Reper intervient dans un contexte d’insécurité alimentaire et de vulnérabilité structurelle des ménages ruraux au Tchad.




AHD/te/APA

Réagir à cet article