Egypte-Chine-Santé

Coronavirus : L'Égypte envoie 10 tonnes de fournitures médicales en solidarité avec la Chine

APA-Le Caire (Egypte)

L’Egypte a envoyé un lot de 10 tonnes de matériel médicale constitué de dispositif de protection en signe de solidarité avec le peuple chinois dans sa lutte contre le Coronavirus qui a fait plus de 300 morts et des milliers de personnes contaminées.

Par Mohamed Fayed

Au niveau local, le porte-parole du Conseil des ministres a assuré que toutes les mesures ont été prises pour lutter contre le virus Corona dans le pays, présentant à cet effet un rapport au ministère de la Santé en vue d'accueillir des Égyptiens résidant en Chine qui souhaitent rentrer au pays.

Pour sa part, la ministre de la Santé a déclaré qu'une cellule centrale a été mis en place, comprenant des représentants des organes étatiques concernés, travaillant 24/ 24, pour suivre la situation épidémiologique en premier lieu pour le virus Corona, et pour assigner des affectations aux secteurs concernés du ministère de la Santé et de la Population, chacun dans sa région, et pour déterminer les exigences du corps médical.

Elle a souligné qu'une équipe médicale composée de 3 médecins et 3 infirmiers a été dépêchée en Chine afin d'évacuer les Égyptiens souhaitant rentrer dans leur pays, et que des mesures de précaution strictes ont été prises pour les arrivées, le personnel médical et tous ceux qui s'occupent d'eux, tout en fournissant les médicaments et le matériel médicale nécessaire pour traiter les cas médicaux éventuellement suspectés.

En Chine, le nombre de morts s’élevait dimanche à 304, les autorités ayant annoncé que 45 personnes étaient décédées au cours des dernières vingt-quatre heures. Le nombre des infections confirmées dans l’ensemble de la Chine a lui aussi augmenté pour s’établir dimanche à près de 14 500.

Pékin a pris des mesures sans précédent pour limiter les déplacements des personnes, le virus étant transmissible d’humain à humain. La plus spectaculaire a été mise en place dans la province du Hubei et sa capitale, Wuhan – où le virus est apparu en décembre et a déjà contaminé 661 personnes : depuis le 23 janvier, quelque 56 millions d’habitants y sont coupés du monde par un cordon sanitaire.

Les hôpitaux sont débordés et un nouvel établissement qui comprendra mille lits, construit en quelques jours, doit accueillir ses premiers patients lundi.

Ailleurs dans le pays, la population terrifiée préfère rester chez elle et la plupart des commerces sont clos. Dans ce contexte, la banque centrale chinoise a annoncé dimanche qu’elle allait injecter 1 200 milliards de yuans (156 milliards d’euros) afin de soutenir l’économie. Cette opération aura lieu lundi lorsque les marchés financiers chinois rouvriront après le long congé du Nouvel An lunaire, prolongé en raison du virus.

HA/APA

Réagir à cet article