Côte d'Ivoire-Société

Côte d’Ivoire: 54% de population citadine et 5,5 millions d’habitants à Abidjan

APA-Abidjan (Côte d'Ivoire)

La Côte d’Ivoire compte 54% de population vivant en ville, avec une forte concentration à Abidjan qui enregistre 5,5 millions d’habitants, a indiqué mardi à Berlin le président ivoirien Alassane Ouattara à la Conférence du G20 sur l’Investissement Direct Allemand en Afrique.

M. Ouattara qui a pris part aux côtés de la Chancelière allemande, Angela Merkel, et de plusieurs de ses pairs, à la Conférence du G20 sur l’Investissement Direct Allemand en Afrique, a dit « 54% de la population ivoirienne vit en ville, notamment à Abidjan qui compte 5,5 millions d’habitants ».  

Il a évoqué un projet phare d’assainissement et de drainage des eaux mis en œuvre par l’entreprise allemande Gauff GmbH & Co Engineering KG et la banque allemande KFW, avec l’appui du gouvernement ivoirien, rapporte une note de la présidence ivoirienne transmise à APA.   

Le président ivoirien a relevé l’importance de ce projet, eu égard aux défis d’assainissement et de drainage des eaux pluviales. Pour lui, il est « indéniable » que ce projet d’assainissement et de drainage des eaux revêt d’une importance capitale pour son pays. 

  

Poursuivant, il a indiqué que ce projet permet également à la Côte d’Ivoire d’être bien outillée pour faire face aux défis du changement climatique avec tout son corollaire de catastrophes, notamment les inondations, poursuit la note.  

Le chef de l’Etat de Côte d’Ivoire a par ailleurs encouragé le gouvernement allemand à se joindre à la France pour obtenir la signature des Etats-Unis d’Amérique relativement à l’Accord de la COP 21 sur le climat.

La Chancelière allemande, le président égyptien, Abdel Fattah Al Sissi, président en exercice de l’Union Africaine, ont tous deux salué les résultats positifs déjà enregistrés depuis la mise en œuvre de la coopération directe entre l’Allemagne et les pays africains membres du « Compact With Africa ».


Ils ont, cependant, souligné que des défis restent encore à relever, notamment la question de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme, les changements climatiques et l’emploi des jeunes.

Des Accords portant, entre autres, sur l’assainissement et le génie militaire et l’installation d’une représentation commerciale allemande en Côte d’Ivoire ont été signés au cours de cette cérémonie.

AP/ls/APA

Réagir à cet article