à l'instant

    Côte d’Ivoire-Société-Genre

    Côte d’Ivoire: des religieux s’engagent dans l’autonomisation des femmes

    APA-Abidjan-(Côte d’Ivoire)-

    L’Amicale des anciens de l’Association des élèves et étudiants musulmans de Côte d‘Ivoire (3A), s’engagent dans la lutte contre la pauvreté et l’autonomisation des femmes avec le lancement d’un fonds, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

    Cette structure a récolté dans la nuit de samedi à dimanche plus de 26 millions de  FCFA  lors  la 8ème édition de sa « Nuit de bienfaisance », destinée  à la lutte contre la pauvreté et l’autonomisation des femmes.

    Cette somme est issue de la vente aux enchères de plusieurs articles notamment des tableaux, des Corans, des lampes et des collectes de fonds au cours de cette nuit à Abidjan.

    « L’Islam enseigne la solidarité envers l’ensemble des humains, d’être bienveillant envers les femmes », a rappelé l’Imam Djiguiba Cissé du Conseil supérieur des imams en Côte d’Ivoire (COSIM) tout en soutenant que « l’autonomisation des femmes n’est pas nouveau dans cette religion ».

    Sur le choix de cette cible, le Président des 3A ,  Sayndou  Bakayoko  a souligné que  son strcuture veut  «apporter sa  modeste contribution à cette noble lutte ».

     « Nous sommes unanimes que leur autonomisation économique, sans distinction de religion et d’ethnie, constitue une puissante arme de lutte contre la pauvreté, les inégalités sociales, la discrimination », a ajouté M. Bakayoko.

    Le Directeur de cabinet adjoint de la primature, Mocktar Touré, représentant le  Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, parrain de cette édition, a  relevé que « l’Etat ne peut pas tout faire ».

    Selon lui,  « il faut que les organisations de la société civile, les communautés se mobilisent aux côtés de l’Etat » dans les actions de lutte contre la pauvreté, d’où l’importance de l’initiative des 3A.

     L’humoriste Kaboré L’intellectuel, Diémory Kanté , le Slam KPJIC ont assuré la note artistique de cet événement qui a vu la participation de plusieurs autorités politiques, administratives et religieuses.

    Plusieurs projets  axés sur la femme seront financés à travers ce fonds mis en place par les 3A.

    Initié en 2009, « La nuit de la bienfaisance » a permis en sept ans de mobiliser environ 100 millions FCFA dont les bénéficiaires ont été la Radio nationale islamique Al Bayane , la prise en charge des enfants dans le service néo natal du Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Treichville.

    Ces fonds ont été également consacrés à la prise en charge de deux cent cinquante  orphelins et enfants rendus vulnérables du fait du Vih-Sida (OEV), à  l'Institut Raoul Follereau d'Adzopé , à l'hôpital psychiatrique de Bingerville, aux femmes victimes du cancer du sein et du col de l’utérus, à la construction d’une école à Anyama .

    L’Amicale des Anciens de l’AEEMCI (3A),  créée le 18 Février 1995  regroupe des travailleurs, cadres et hauts cadres de l'administration publique, parapublique et privée.

    Elle œuvre à la promotion et à la défense des valeurs de paix et d’éthique, à l'épanouissement de ses membres, à l’encadrement des jeunes musulmans pour une citoyenneté plus active et à la participation de la réalisation des projets majeurs de la communauté et de la société toute entière.

    SY/ls/APA

    Réagir à cet article