Côte d'Ivoire-Société-Sécurité

Côte d'Ivoire: la résidence de Affi, candidat à la présidentielle, incendiée à Bongouanou

APA-Abidjan (Côte d'Ivoire)

Des individus non identifiés ont incendié samedi la résidence de Affi Nguessan, candidat à l'élection présidentielle ivoirienne du 31 octobre 2020, à Bongouanou, dans le centre-est du pays, selon son staff de communication.

M. Affi Nguessan, candidat du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), est également le président  du Conseil régional du Moronou, dont la ville de Bongouanou est le chef lieu de département et de Région.

Dans cette même journée, les quidams ont mis le feu à une partie de l'Institut d'enseignement général et technique (IEGT), un établissement appartenant au député-maire de la commune, Gilbert Amalamam, un cadre du FPI.

Selon des sources locales, des manifestations qui ont eu lieu dans la cité de Bongouanou ont entraîné des heurts entre des populations, dans un contexte de campagne électorale, en vue de la présidentielle du 31 octobre 2020. 

M. Affi et l'ancien chef d'Etat Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), également candidat à la présidentielle, ont appelé le 15 octobre 2020 à un "boycott actif" du scrutin et à la désobéissance civile. 

Le lendemain, au cours d'une conférence de presse, M. Affi Nguessan lancé en présence des leaders de l'opposition la phase active de la désobéissance civile, appelant leurs militants à "empêcher" par des "moyens légaux" les opérations de ces joutes électorales. 

AP/ls/APA

Réagir à cet article