à l'instant

    Côte d’Ivoire-Genre-Journée internationale de la femme

    Côte d’Ivoire : les femmes représentent 67% de la main-d’œuvre agricole (Ministre)

    APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

    Les femmes représentent 67% de la main-d’œuvre agricole en Côte d’Ivoire où elles assurent 60 à 80% de la production alimentaire, a annoncé, jeudi, à Abidjan la ministre ivoirienne de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité, Mariatou Koné.

    ‘’L’économie nationale est dominée par l’agriculture. Les femmes y représentent 67% de la main-d’œuvre et assurent 60 à 80% de la production alimentaire’’,  a déclaré Mariatou Koné à la faveur de cette journée dont la célébration officielle s’est déroulée à Cocody (Est d’Abidjan) en présence de la Première dame, Dominique Ouattara sous le thème, ‘’inclusion financière pour l’autonomisation de la femme et la jeune fille en milieu rural’’.

    Pour une pleine participation de la femme rurale ou urbaine à la vie nationale, l’Etat de Côte d’Ivoire, accompagné de ses partenaires, entend poursuivre les efforts en vue de lever toutes les barrières structurelles ou conjoncturelles qui freinent son autonomisation, a-t-elle ajouté.

    Pour la ministre Mariatou Koné, ‘’il s’agit d’une fondamentale exigence face aux enjeux et défis à relever pour l’émergence de notre pays à l’horizon 2020’’.

    Poursuivant, elle a noté que les succès enregistrés au niveau des réformes, notamment en matière de genre et de gouvernance, ont permis à la Côte d’Ivoire d’être bénéficiaire du Programme compact du millenium challenge corporation (MCC) pour les quatre années à venir.

    Parlant du thème national de cette 41è édition de la Journée internationale de la femme, Mme Koné a souligné la création de fonds spéciaux dédiés à la femme qui apporte un appui substantiel à son autonomisation économique.

    A ce propos, elle a cité le Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) de la Première dame, Dominique Ouattara qui a permis, depuis sa création en 2012, à plus de 130 000 femmes de bénéficier de financements pour leurs activités. La dotation actuelle du FAFCI est de 10 milliards de FCFA.

    Il y a également le ‘’Fonds  femme et développement’’ logé au sein du ministère de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité, créé depuis 2000. Il contribue également à l’amélioration des conditions de vie des femmes.

    Enfin, il y a le fonds spécial de 5 milliards de FCFA mis en place au ministère du commerce, à travers la Direction générale des Petites et moyennes entreprises (PME) pour soutenir les activités de l’entrepreneuriat féminin.

    LS/APA

    Réagir à cet article