à l'instant

    Côte d’Ivoire-Transport- Réglementation

    Côte d’Ivoire : l’interdiction de l’importation des véhicules de plus 5 ans entre en vigueur en avril

    APA-Abidjan-(Côte d’Ivoire)

    Le gouvernement ivoirien a décidé mercredi, de limiter l’âge des véhicules importés en Côte d’Ivoire de même que ceux en circulation dans le pays, a constaté APA sur place dans la capitale économique.

    ‘’Désormais, il y aura une limitation d’âge des véhicules importés (…) L’objectif est de faire en sorte que nous ayons un rajeunissement du parc automobile de la Côte d’Ivoire’’, a expliqué mercredi soir au cours d’une conférence presse, le ministre ivoirien des transports, Amadou Koné.

    ‘’Dans les trois mois à venir, nous allons autoriser l’importation des véhicules aux conditions préalables’’, a-t-il poursuivi, ajoutant qu’après le ‘’mois de mars (2018), tout le monde devra se conformer aux nouvelles dispositions’’.

    Le parc automobile de la Côte d’Ivoire compte environ ‘’500 000 véhicules dont seulement 70 000 font le contrôle automobile’’, a déploré le ministre des transports, réaffirmant la volonté du chef de l’Etat Alassane Ouattara qui est de ‘’faire en sorte que ses compatriotes se déplacent dans de meilleures conditions’’.

    Peu avant, le ministre  de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné, Porte-parole du gouvernement qui s’exprimait également face à la presse, à l’issue du Conseil des ministres, a expliqué que ce dispositif   ‘’vise à réduire significativement le nombre  croissant d’accident  de la route, à réduire les émissions de  gaz à effet de serre, réduire l’encombrement que nous pouvons constater dans nos villes’’.

    Ainsi,  le nouveau tableau de la limitation de l’âge  des véhicules d’occasion importés en Côte d’Ivoire indique :  ‘’5 ans pour les taxis, 7 ans pour les mini cars de 9 à 34 places, 7 ans pour les camionnettes jusqu’à 5 tonnes’’.

    Le ministre poursuivant, a souligné que ‘’les cars de plus de 34  places, les camions de 5 à  10 tonnes, et ceux de plus de 10 tonnes’’  ne devraient pas être âgés de plus de 10 ans.

    Quant aux véhicules de tourisme, de  location,  le gouvernement  a  limité à 5 ans à compter de la date de leur première mise en circulation.

     ‘’Nos villes deviennent des cimetières pour ces véhicules en fin de vies. L’âge moyen de véhicules en Côte d’ Ivoire est supérieurs à 20 ans’’, a regretté le porte-parole du gouvernement ivoirien qui note aussi que ‘’75 % des  véhicules  ont un âge compris entre 16 et 20 ans’’.

    En ce qui concerne l’âge limite des véhicules  affectés au  transport public ou privé de personnes et  de marchandises, les durées d’exploitation  des véhicules à compter  de leur date de première mise en circulation varient de 7 à  20 ans, selon les catégories.

    Il s’agit de ‘’7 ans pour les taxis, 10 ans pour les  minicars de 9 à 34 places,  10 ans pour les  camionnettes de moins de 5 tonnes , 20 ans pour les camions de  5 à 10 tonnes , 15 ans pour les cars de plus  34 places  et 20 ans pour les camions de plus de  10 tonnes’’.

    Avec cette nouvelle norme, l’Etat ivoirien veut ‘’protéger les usagers de ce type de transport’’, à en croire le ministre de la communication.

    ‘’Une période de 10 ans est accordée au propriétaire de véhicules déjà en circulation…en vue de leur permettre de se mettre en conformité’’, a conclu Bruno Koné.

    SY-LS/hs/APA

    Réagir à cet article