à l'instant

    Côte d’Ivoire-TIC-Prévention-Santé

    Côte d’Ivoire: un patch anti-ondes en pharmacie pour lutter contre les ondes électromagnétiques

    APA- Abidjan (Côte d’Ivoire)

    La société Meraki Combina, distributeur exclusif Smart system des produits patch anti-ondes, a annoncé, mardi, dans un entretien avec APA, la distribution de ses produits dans les pharmacies en Côte d’Ivoire pour protéger la population contre les ondes négatives générées par les appareils numériques.

    Selon la Directrice générale de Meraki Combina, Jendoubi Amel, sa structure est en train ‘’d’expérimenter dans les pharmacies et par la vente en ligne ce produit pharmaceutique qui protège le corps humain contre les ondes négatives’’. 

     Cet accessoire mobile, baptisé ‘’ Ginko Control’’est, selon les promoteurs,  la solution unique en son genre contre ‘’les effets des ondes électromagnétiques’’ en Côte d’Ivoire. Pour Adou Koffi, technicien à Smart systems international, ‘’la population est exposée aux ondes. Personne n’est épargnée ‘’. 

     ‘’On ne voit pas les ondes  mais aujourd’hui dans le monde nous sommes à plus de 7 milliards d’appareils connectés et d’ici2020 il y a aura 40 milliards d’appareils connectés. Il faut prendre des mesures maintenant’’, avertit M. Adou

     ‘’Nous avons emmené le produit seulement en 2017 à Abidjan et nous avons commencé la phase expérimentale de distribution dans les pharmacies et ça répond bien. Nous allons élargir le circuit de distribution et le rendre plus proche des Ivoiriens’’, a promis  Mme Jendoubi Amel.

     Selon elle, ce n’est pas au titre de commercialisation du produit mais au titre d’utilité pour l’être humain car ‘’ily a eu des études qui ont été faites pendant 20 ans. Nous sommes venus à lafoire internationale d’Abidjan pour mieux faire connaître le produit aux Ivoiriens’’.

     Installée au pavillon Nigeria,  Jendoubi Amel entend profiter de la 3è édition de la Foire internationale d’Abidjan (FIA) pour promouvoir son produit  dont le prix varie entre 13000 FCFA et 50 000 FCFA en Côte d’Ivoire.  

    Collé au dos du téléphone mobile, le patch supprime une partie de son rayonnement, tout simplement. L’antenne intégrée à l’autocollant réduit les émissions sur la face avant.

    MC/hs/ls/APA

    Réagir à cet article