Sénégal-Covid-19-Prévention

Covid-19: le Sénégal ferme ses écoles et suspend les rassemblements publics

APA-Dakar (Sénégal) Par Édouard Touré

Le chef de l'Etat sénégalais, Macky Sall a pris , ce samedi, une batterie de mesures drastiques pour lutter contre le coronavirus.

« J'ai décidé de l'interdiction pour une durée de 30 jours de toutes les manifestations publiques sur l'ensemble du territoire », a-t-il déclaré dans un discours retransmis à la Radiodiffusion Télévision Sénégalaise (RTS, publique) au terme d'une réunion d'urgence sur le Covid-19 au Palais présidentiel.

Le président Sall, dont le pays compte officiellement 22 cas de coronavirus, a aussi annoncé la « suspension des enseignements dans les écoles (du primaire à l'université) pour une durée de trois semaines à partir de ce lundi ».

A lire aussi: Le Sénégal détecte trois nouveaux cas de Covid-19

Pour la célébration de la fête nationale de l'indépendance prévue le 4 avril, l'habituel défilé militaire et civil sera remplacé par une prise d'armes au Palais.

Par ailleurs, le chef de l'Etat a demandé au gouvernement de renforcer le personnel de santé et les contrôles sanitaires systématiques au niveau des frontières.

Il a également décidé de la suspension temporaire de l'entrée au port des bateaux de croisière et l'arrêt des formalités nationales liées aux pèlerinages religieux.

Après l'annonce de ces décisions présidentielles, le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a publié un arrêté qui interdit les manifestations et rassemblements au Sénégal du 14 mars au 14 avril à cause de la pandémie de Covid-19. ‘’Sont interdits sur l’étendue du territoire national, pour des raisons liées à la propagation du Covid-19, toutes les manifestations et les rassemblements de personnes dans des lieux ouverts ou clos’’, indique l’arrêté.

A lire aussi: Covid-19: le Sénégal suspend l’enrôlement des candidats au Hajj

De son côté, le ministre des Sports, Matar Bâ a suspendu pour un mois toutes les manifestations sportives, pendant que son collègue de la Justice, Me Malick Sall a suspendu pour trois semaines toutes les audiences dans les cours et tribunaux du Sénégal.

Le Daaka de Médina Gounass (sud) ouvert le même jour du samedi 14 mars a été annulé en fin d'après-midi. La Ziarra générale de Tivaouane a également été reportée.

Le Sénégal a détecté le 2 mars dernier son premier cas de Covid-19.

TE/Dng/id/APA

Réagir à cet article