Burkina-Culture-Terrorisme-Rencontre

Culture et terrorisme au menu d'une réunion du G5 Sahel à Ouagadougou

APA-Ouagadougou (Burkina Faso) De notre correspondant: Alban Kini

Les ministres de la Culture du G5 Sahel vont se rencontrer du 15 au 17 janvier 2020 à Ouagadougou, pour se pencher sur la contribution de la culture à la prévention et à la lutte contre l’extrémisme violent, a appris APA auprès du ministère burkinabè de la Culture.

L’annonce de cette rencontre qui va regrouper les ministres de la Culture des pays membres du G5 Sahel (Burkina Faso, Mauritanie, Mali, Niger et Tchad) a été faite, vendredi, au cours d’une conférence de presse tenue à Ouagadougou.

L’initiative est du ministère de la Culture burkinabè, en collaboration avec le secrétariat permanent du G5 Sahel. Selon le ministre burkinabè de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango, il s’agira durant ces trois jours de réfléchir sur la contribution de la culture à la prévention et à la lutte contre l’extrémisme violent. 

M. Sango a précisé que la conférence des ministres devra aboutir à la déclaration de Ouagadougou. Ceci, en vue de la prise en compte du secteur de la culture dans la lutte contre la montée de l’extrémisme violent. Les experts des 5 pays vont travailler à l’identification des axes stratégiques de la culture comme moyen de résilience. 

Ils (les ministres) devront également élaborer une feuille de route commune à caractère national et transnational.

Le programme de la rencontre prévoit, entre autres, des ateliers, une table ronde et une audience avec le Mogho Naaba (chef coutumier très influent au Burkina Faso).

ALK/te/APA

Réagir à cet article