Côte d'Ivoire-Politique-Religion

Des milliers de chrétiens catholiques prient à Abidjan pour une présidentielle paisible en Côte d'Ivoire

APA-Abidjan (Côte d'Ivoire)

Des milliers de fidèles chrétiens catholiques ivoiriens parmi lesquels des personnalités politiques composées notamment des ministres Marcel Amon Tanoh ( Affaires Étrangères), Danho Paulin ( Sports) et Félix Anoblé (PME) ainsi que Michel Gbagbo, le fils de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, ont prié samedi à la cathédrale Saint-Paul d'Abidjan pour la paix en Côte d'Ivoire lors de la prochaine élection présidentielle, a constaté APA sur place.

Lors de ce culte pour la paix dans le pays,  l'archevêque d'Abidjan, le Cardinal Jean-Pierre Kutwa a exhorté les fidèles chrétiens à être des artisans de paix estimant que les conséquences de la guerre sont «incalculables ». 

« Le souvenir de la dernière crise que notre pays a connue est encore vif dans l'esprit de nos concitoyens. La prière est la force qui doit soutenir notre engagement. Désormais vous avez une très grande responsabilité dans la marche de notre pays. L'inimitié détruit un pays et l'inimitié la plus grande c'est la guerre. Soyez capables de créer l'amitié sociale », a exhorté le cardinal Kutwa dans une homélie.

Poursuivant, le dignitaire religieux a encouragé sa communauté « à laisser de côté les différences pour lutter ensemble pour une chose commune». « Continuez avec la patrie en donnant une réponse chrétienne aux inquiétudes sociales. Je vous engage à veiller dans la prière pour nous éviter une autre crise post-électorale... Priez pour la paix avec votre cœur de femme», a-t-il dit aux femmes de sa communauté. 

Auparavant, dans  la célébration de l'eucharistie, le clergé catholique et les fidèles  ont imploré le seigneur afin qu'il donne « l'esprit saint » aux hommes politiques  et à l'armée ivoirienne pour la non-violence lors des prochaines élections. 

« Seigneur donne ton esprit saint à nos responsables politiques. Prions pour les partis et tous les groupements politiques pour que les élections qui viennent,  la non-violence soit leur unique mot d'ordre. Prions pour l'armée de Côte d'Ivoire afin qu'inspirée par l'esprit saint,  elle puisse contribuer à la préservation de la paix», a demandé le clergé au seigneur. 

Initialement, ce rassemblement initié par les jeunes et les femmes du diocèse d'Abidjan dénommée « Allons à la paix», devait être organisé sous forme de « marche priante» dans les rues du Plateau, le quartier administratif d'Abidjan pour prôner la paix dans le pays. 

Il ( ce rassemblement) a finalement été transformé par l'église catholique en une rencontre de prière uniquement dans l'enceinte de la cathédrale Saint-Paul d'Abidjan à cause des craintes d'infiltration de ce « rassemblement spirituel » par des politiques.




LB/ls/APA

Réagir à cet article