à l'instant

    Côte d’Ivoire-Institution-CEDEAO-Genre

    CEDEAO/Genre: le projet «50 millions de femmes ont la parole» lancé à Abidjan

    APA-Abidjan-(Côte d’Ivoire)-

    Un atelier de lancement dans la zone ouest africaine, d’un projet d’autonomisation de la femme dénommée « 50 million Women Speak Platfom » ou « 50 millions de femmes ont la parole» financé par la Banque africaine de Développement (BAD), s’est ouvert, mardi, à Abidjan, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

    «Les femmes entrepreneures demeurent confrontées à certains obstacles liés au genre, notamment  la faiblesse d’instruction et de formation entrepreneuriale, la faiblesse des droits de propriété qui les empêchent de disposer de garanties et d’actifs tangibles » , a expliqué Madame Siga Fatima Jagne, la Commissaire des affaires sociales et Genre de la Communauté économique et des Etats de l’Afrique de l’Ouest  (CEDEAO).

    Poursuivant, Mme Siga a souligné que ces barrières juridiques « compromettent leurs activités économiques »  et culturelles « entravent leur avancée dans les affaires ».«De manière pratique, le projet +50 millions de femmes ont la parole+ offrira  aux femmes entrepreneures, une plateforme de réseautage qui les reliera les unes aux autres », a-t-elle ajouté.

    Pour sa part, le représentant résidant de la CEDEAO en Côte d’Ivoire, Babacar Carlos Mbaye, a fait remarquer que «lorsque 50 millions de femmes arriveront, en Afrique, à se parler et à échanger sur leurs opportunités d’affaires, des pas de géant seront franchis et nous assisterons beaucoup mieux à leur autonomisation économique et financière ».

    « Il est temps de prendre action, de passer des mots aux actes concrets en vue d’aller plus loin dans le processus d’autonomisation des femmes en Afrique », s’est à son tour exprimé à cette occasion, le directeur de cabinet adjoint du ministère en charge de la femme, de la protection de l’enfant  et de la solidarité,  Yacouba Doumbia.

    Cette rencontre va réunir  durant 2 jours 15 points focaux Genre des Etats membres de la CEDEAO et les représentants de femme dans le domaine de l’autonomisation de la femme en Afrique. Les participants vont se familiariser  au mécanisme  de mise en œuvre  du projet, au contenu de cette plateforme qui sera ouverte en décembre prochain.

    « 50 million Women Speak Platform » est un projet financé par la Banque Africaine de développement (BAD) à hauteur d’environ 8 milliards de FCFA  sur 3 ans en partenariat avec la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le Marché Commun de l’Afrique d’orientale et Australe (COMESA) et la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC).

    Il vise à faciliter l’autonomisation des femmes à travers  la création d’une plateforme virtuelle pour le réseautage et le partage d’informations  dans le but d’améliorer  leur capacité d’accès à l’information   financière et non financière.

    SY/ls/APA

    Réagir à cet article