à l'instant

    Maroc-Presse

    Diversité de sujets à la Une des quotidiens marocains

    APA-Rabat (Maroc) -

    Les quotidiens marocains parus ce lundi consacrent leurs Unes à divers sujets notamment l'enseignement, le processus d’approbation des textes juridiques relatifs à la finance participative, l’emploi et les accords de partenariat avec la BAD pour l’industrialisation au Maroc.

    +L’Economiste+ aborde l’enseignement au Maroc. « Des parents conscients de l’insuccès du système scolaire (…) ont décidé de sauver leurs enfants du rouleau compresseur en leur offrant une voie de sortie plus rigoureuse. Ils ont cherché à créer un nouvel environnement éducatif qu’ils jugent meilleur en dupliquant le modèle de coopérative (…), écrit la publication.

    Les parents misent une certaine somme en guise de ticket d’entrée, participent à la vie de l’école, gardent un œil vigilant sur les programmes, la qualité des enseignants durant toute la scolarité de leurs enfants jusqu’à l’étape finale (…) Ensuite ils quittent l’aventure en récupérant leur mise de départ pour permettre à d’autres parents d’intégrer le circuit, constate-t-il.

    +Aujourd'hui le Maroc+ rapporte que le processus d’approbation des textes juridiques relatifs à la finance participative va bon train. Pas plus tard que jeudi dernier, deux projets de décrets ont été approuvés par le Conseil de gouvernement.

    Il s’agit de deux composantes importantes de la finance participative en l’occurrence les sukuks et de l’assurance takaful, fait-il savoir

    +L’Economiste+ indique que la loi de finances a prévu trois mesures en faveur de l’emploi. La première consiste en la pérennisation de l’exonération de l’indemnité de stage pendant 24 mois, plafonnée à 6000 DH bruts par mois. La deuxième mesure vise à encourager la recherche dans les entreprises. Le troisième dispositif concerne la création d’un fonds d’amorçage dédié aux start-up innovantes.

    +L’Opinion+ rapporte que le Conseil d’administration du Groupe de la Banque Africaine de développement (BAD) a approuvé vendredi deux accords de partenariat.

    L’un est un accord de participation aux risques (APR) d’un montant de 50 millions de dollars US au profit de la Banque Centrale Populaire (BCP), alors que le second concerne un prêt de 200 millions de dollars EU pour le financement de la première phase du programme d’Appui à l’accélération de l’industrialisation au Maroc, fait savoir le quotidien.

    HA/APA

    Réagir à cet article