à l'instant

    Côte d’Ivoire-Presse-Revue

    Dj Arafat, PDCI et EDS font la Une des journaux ivoiriens

    APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

    La condamnation par la justice ivoirienne du chanteur, compositeur, producteur et arrangeur musical, Ange Didier Huon alias Dj Arafat, la série de limogeages et de nouvelles nominations intervenues au sein du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA, ex-parti unique) ainsi que l’appel au boycott du processus de révision de la liste électorale lancé par la coalition politique Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS) font la Une des journaux quotidiens parus, samedi, sur l’ensemble du territoire national.

    Showbiz : Arafat condamné à 12 mois de prison, renseigne L’Inter à côté de LG Infos qui parle de 1 an de prison ferme pour le célébrissime et tumultueux artiste de coupé-décalé. Pour coups et blessures, Dj Arafat condamné à un an de prison ferme, précise pour sa part le journal gouvernemental Fraternité Matin.

     La presse ivoirienne s’intéresse également à la vague de limogeages et de nouvelles nominations au Pdci. « Haute direction du parti : Bédié fait d’importantes nominations au Pdci-Rda », informe à ce propos Le Nouveau Réveil.

    Le porte-parole du Pdci, Kobenan Kouassi Adjoumani et son adjoint Jean-Louis Billon, « débarqués », relève de son côté L’Inter, selon qui, cinq nouveaux soutiens à Bédié ont fait leur entrée dans la haute sphère de décision du parti septuagénaire.

    Nettoyage au Pdci : Bédié débarque Adjoumani, Billon et Louis Habonouan, reprend Soir Info. « Désormais, je dispose de toute ma liberté », réagit dans ce même journal, l’ex-député Pdci de Brobo, Louis Habonouan.

    Les tabloïds ivoiriens se font l’écho de l’appel au boycott lancé par EDS. « CEI (Commission électorale indépendante) et recensement biaisé : grande mobilisation contre la forfaiture du régime », titre à ce sujet Le Quotidien d’Abidjan.

    Révision de la liste électorale : des pro-Gbagbo appellent au boycott, renchérit L’Inter, quand Le Temps précise, « EDS appelle les ivoiriens à boycotter l’enrôlement ». Ce qui fait dire à LG Infos qu’exaspérée par le refus de Ouattara de reformer la CEI, l’opposition « sort ses griffes ».  

    CK/ls/APA

    Réagir à cet article