Chers visiteurs, si vous ne retrouvez pas certaines données sachez que le site est toujours en cours de Migration, merci de votre compréhension.

Côte d’Ivoire-Economie-Ciment-Pénurie-Flambée

Côte d’Ivoire: flambée du prix du ciment suite à une rupture de stock sur le marché

APA-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Une flambée du prix du ciment est observée depuis quelques jours sur le marché ivoirien suite à une rupture de stock de ce matériau de construction dans les différents points de vente du pays, a constaté APA sur place, lundi, dans la deuxième plus grande ville de Côte d’Ivoire.

A Bouaké, dans le Centre-Nord ivoirien, au lieu de 5000 FCFA, le prix homologué par le gouvernement, le paquet de ciment est négocié en ce moment entre 6 000 et 7000 FCFA, voire 8000 FCFA selon les points de vente.

Dans un communiqué de presse publié, lundi, dans la presse nationale, l’Association des producteurs de ciment de Côte d’Ivoire (APCCI), s’est prononcée sur cette question, expliquant cette situation de pénurie par l’encombrement des voies du port et par les travaux de réhabilitation du Boulevard du port qui ‘’ralentissent les cadences de livraison dans la plupart des points de vente’’ ainsi que par ‘’le manque de camions du fait de la campagne café-cacao en cours’’.

Selon ce texte signé par l’APCCI, ‘’la sensible augmentation des prix observée auprès de certains revendeurs de ciment en cette période de pic de la demande est purement conjoncturelle’’ et ne s’explique pas car ‘’ les prix du ciment sont restés stables dans les usines’’.

C’est pourquoi, les producteurs de ciment ‘’invitent fortement les transporteurs et les revendeurs de ciment à faire preuve de modération en proposant des tarifs conformes aux réalités du marché d’autant plus que les prix du ciment sont restés stables dans les usines’’, ajoute le communiqué.

‘’Les mesures nécessaires ont été prises de concert avec le Port autonome d’Abidjan pour un retour à la normale. Dans cette perspective, les producteurs de ciment prennent toutes les dispositions logistiques et humaines pour assurer la livraison du ciment sur l’ensemble du territoire national dans des délais raisonnables’’, rassure ensuite l’APCCI.

Cette association dit avoir une capacité de production annuelle de 4,15 millions de tonnes de ciment et dispose des ressources nécessaires pour la couverture des besoins du marché ivoirien estimé à 3,6 millions de tonnes par an.

CK/ls/APA

Réagir à cet article