Côte d'Ivoire-Football

Football ivoirien: Asec-Bouaké FC (0-0) à la reprise du championnat

APA-Abidjan (Côte d'Ivoire)-

Le championnat de football en Côte d'Ivoire a repris samedi après un an de suspension due à la Covid-19 avec à l'affiche trois matchs dont les deux premières rencontres ont été disputées entre l'Asec-Bouaké FC (0-0) et San Pedro-Bassam (3-0) pour le compte de la première journée de la Ligue 1 de la saison 2021.

L'Asec Mimosas, l'un des plus grands clubs de football du pays, a pris le contrôle du match pendant le premier quart d'heure, face à Bouaké FC qui a opposé une belle résistance, au stade Robert Champroux de Marcory, dans le Sud d'Abidjan. 

De ce fait, ils se sont neutralisés sur le score de (0-0) devant une poignée de supporters venus voir leurs clubs après 12 mois d'interruption du championnat due à la Covid-19 et à la crise qui a secoué la Fédération ivoirienne de football (FIF). 

Le match San-Pedro contre Bassam, lui, s'est tenu au stade Auguste Denise de San-Pedro, la deuxième ville portuaire de la Côte d'Ivoire, située dans le Sud-ouest du pays. FC San-Pedro a étrillé l'équipe adverse faisant montre d'une pleine forme de ses athlètes. 

A la 24e minute, le Ghanéen Robert Zouma, annonce la couleur à la suite d'une formidable reprise en marquant le premier but de l'équipe portuaire. Au terme de la première mi-temps, Aubin Kramo corse le score (45'), donnant l'avantage à San-Pedro face à Bassam (2-0).

Pendant le temps additionnel, Ibrahim Koné, un attaquant de Bassam réduit le score sous le coup de la 46e minute. Mais, au retour des vestiaires, Robert Zouma bat à nouveau le portier de Bassam avec un but imparable à la 78e minute, creusant l'écart. 

La reprise du championnat a été soutenue par le Comité de normalisation de la Fédération ivoirienne de football (FIF), présidé par Mme Mariam Dao Gabala, au grand bonheur des amoureux de ce sport roi. 

Un troisième match devrait avoir lieu dans la soirée du 27 mars 2021, opposant notamment l'AFAD à l'équipe de Bafing.  

AP/ls/APA

Réagir à cet article