à l'instant

    Côte d’Ivoire-Sport-Football-Interview

    Football : l’oncle de Didier Drogba veut ‘’diriger les Eléphants de Côte d’Ivoire’’

    APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

    L’ex-international ivoirien, Michel Goba, ambitionne de diriger les Eléphants, la sélection ivoirienne de football, estimant ‘’avoir les mêmes diplômes’’ que les techniciens expatriés qui sont passés à la tête de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire.

    L’ex-attaquant des Eléphants, de l’AS Divo, de l’Africa Sport d’Abidjan ainsi que de Brest, Besançon, Dunkerque et d’Abbeville dans le championnat professionnel de France (1ère et 2è division), promu, en décembre, entraîneur du club de Moossou (Ligue 1 ivoirienne) Michel Goba (56 ans, en août prochain), rêve de conduire le banc technique de la sélection de son pays.

    ‘’Je suis titulaire du même diplôme d’entraîneur que Michel Dussuyer (ndlr : dernier sélectionneur des Eléphants qui a démissionné après l’échec de Gabon 2017). C’est le diplôme d’entraîneur de football (DEF) obtenu à Clairefontaine (Centre national de football de France). J’ambitionne d’entrainer les Eléphants dans quelques années. On apprend les mêmes techniques à Clairefontaine’’, déclare Michel Goba, dans un entretien avec APA.

    Les techniciens africains formés à Clairefontaine, explique-t-il, ont ‘’les mêmes qualifications et compétences que leurs collègues européens. Et nous pouvons, également, aider au développement du football dans nos pays respectifs’’.

    ‘’Je vais faire mes preuves à Moossou FC avant de penser à la sélection nationale dans les cinq prochaines années’’, précise Michel Goba qui a porté la tunique orange-blanc-vert entre 1980 et 1984. Sa dernière apparition sous les couleurs nationales remonte au 4 mars 1984 contre le Togo (3-0) en match d’ouverture de la phase finale de la 14è édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football à Abidjan.

    Auteur du troisième but ivoirien, Michel Goba s’en souvient encore. ‘’ Après avoir éliminé le dernier défenseur Denke Wazo, j’ai glissé le ballon entre les jambes du gardien Assogba Yaovi venu anticiper pour marquer’’. Malgré cette réalisation, le véloce attaquant de Brest sera écarté pour les matches suivants. Le joueur en garde un souvenir amer.

    ‘’ Les responsables de l’équipe nationale, composés à l’époque de dirigeants de clubs, bataillaient pour classer leurs joueurs de clubs. Et nous qui étions venus de France, on était marginalisé. C’est comme ça j’ai été écarté. Cette inorganisation a contribué à l’élimination de la Côte d’Ivoire, pays hôte de la compétition au premier tour, car nous avions concédé deux défaites par la suite face à l’Egypte (1-2) et au Cameroun (0-2)’’, rappelle, dépité, M. Goba.

    En attendant de prendre les rênes de la sélection ivoire, Michel Goba coachera le Football-club de Moossou. ‘’J’étais, déjà, directeur sportif de ce club dont les dirigeants ont un excellent projet. En tout cas le projet sportif de Moossou rejoint ma vision du football, de la détection à l’organisation’’, apprécie l’oncle de Didier Drogba.

    HS/ls/APA

    Réagir à cet article