à l'instant

    Sénégal-Monde-Hydraulique-Forum

    Forum mondial de l’eau à Dakar : 20 millions d’euros prévus pour l’organisation

    APA –Dakar (Sénégal) –

    Le Conseil mondial de l’eau (CME) et l’Etat du Sénégal vont débloquer « entre 17 et 19 millions d’euros » pour assurer l’organisation du 9ème Forum mondial de l’eau prévu à Dakar durant la 3ème semaine du mois de mars 2021, a annoncé dans un entretien exclusif à APA Guy Fradin.

    Selon le trésorier du Conseil mondial de l’eau, ce budget prévisionnel est le fruit d’un accord signé entre les deux parties, même si le Sénégal, dans son document de candidature, avait proposé un budget de 21 millions d'euros.

    Dans tous les cas, a souligné M. Fradin, par ailleurs membre du comité de négociation du 9ème Forum mondial de l’eau, ces fonds seront publics et privés, nationaux et internationaux.

    Le Sénégal, a-t-il fait savoir, va mobiliser des ressources humaines importantes, dans le cadre du comité national et dans celui du comité international de pilotage. Des institutions sénégalaises, africaines et internationales seront aussi mobilisées pour assurer le bon déroulement de l’événement.

    Justifiant le choix de Dakar pour abriter ce forum, M. Fradin a déclaré : « C'est la volonté politique du Sénégal et de la ville de Dakar, démarche soutenue par le continent africain, qui a conduit à cette candidature hautement symbolique d'une ville, d'un pays et, à travers eux, d'un continent particulièrement concernés par les problèmes d'accès à l'eau et à l'assainissement ».

    Du reste, l’accès à l’eau et l’assainissement se pose partout dans le monde, a-t- il souligné avant de relever que la tenue du forum devrait apporter des réponses aux difficultés en la matière que connaissent plusieurs localités de la capitale sénégalaise.  

    Au-delà du Sénégal, l’Afrique devrait en profiter, selon le trésorier du CME qui soutient que le 9° Forum sera « une grande opportunité » de progresser vers les objectifs du développement durable (ODD) et notamment l'objectif 6 relatif à l'eau.  Ce sera, a affirmé Guy Fradin, une chance pour le Sénégal et pour l'Afrique de se montrer à la pointe du combat engagé contre le défi de l'accès à l'eau et à l'assainissement.

    « Le 9° Forum doit être celui des réponses apportées. Le Sénégal et l'Afrique ne peuvent que sortir grands d'un Forum mondial de l'eau réussi », a-t-il conclu.


    ARD/cat/APA

    Réagir à cet article