à l'instant

    Sénégal-Genre

    Il y a un réveil de la femme catholique pour son autonomisation (Responsable)

    APA-Dakar (Sénégal)-

    Aujourd’hui, la femme catholique sénégalaise s’est réveillée et travaille à son autonomisation à travers diverses activités génératrices de revenus, a affirmé dimanche à Dakar, Emilie Lô Thiandoum, présidente de l’association « Siggil Mariama ».

    «Il y a un réveil de la femme catholique sénégalaise pour son autonomisation. Aujourd’hui, celle-ci entreprend beaucoup de choses pour s’émanciper financièrement », a expliqué la présidente de « Siggil Mariama ».

    Elle s’adressait à la presse en marge de l’édition 2018 des «journées de solidarité » consistant à la collecte et à remises de dons aux associations travaillant pour l’assistance des personnes à faible revenu.

    Selon Emilie Lô Thiandoum, ce retard de la femme catholique dans les activités génératrices de revenus s’explique par la prudence et son éducation. « Mais, les choses ont changé. Nous travaillons à notre autonomisation, tout en préservant nos ménages. Car, le manque de revenus de la famille est aussi cause de divorce », a-t-elle indiqué.

    L’Association « Siggil Mariama » est une organisation de femmes catholiques qui a vu le jour en septembre 2003. Son plan d’action tourne autour de la lutte contre la pauvreté, le renforcement des liens d’amitié, de solidarité et d’assistance ; la création pour ses membres des entités à caractère économique, social, culturel et religieux, l’émancipation de la femme, et la réalisation d’activités génératrices de revenus.


    TE/APA

    Réagir à cet article