Burkina Faso-Presse-Revue

Justice, infrastructures et mouvements d’humeur au menu des quotidiens burkinabè

APA-Ouagadougou (Burkina Faso) De notre correspondant : Alban Kini -

Les quotidiens burkinabè de ce jeudi, traitent l’actualité nationale marquée par l’inauguration, la veille, d’une infrastructure routière par le président du Faso, la grève des secrétaires, ainsi que les éclairages du procureur du Faso concernant certains dossiers en justice.

«Arrestation de Rama la Slameuse+ sur fond de polémique : Les éclairages du Procureur du Faso», affiche le journal privé Le Pays qui publie l’intégralité d’un communiqué du Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou, Maïza Sérémé.

Selon le journal, le texte aborde plusieurs dossiers pendants au niveau de la justice et pour lesquels  le procureur apporte des éclairages.

A ce sujet, Sidwaya, le quotidien national, fait remarquer que Mme le procureur du Faso donne des précisions sur l’affaire dite de Ramata Diallo alias Rama La Slameuse, entendue par la justice, le lundi 24 juin 2019 et placée sous mandat de dépôt, celle du charbon fin et bien d’autres.

De son côté, L’Observateur Paalga (privé) mentionne à sa Une : «Construction d’un bunker à Manga : Le procureur annonce une enquête sur Jean Claude Bouda».

Le même quotidien évoque la grève du Syndicat national des administrateurs civils, des secrétaires et adjoints administratifs du Burkina (SYNACSAB), faisant observer qu’il n’y aura «pas de réception de courriers pendant trois jours», soit du 26 au 28 juin.

C’est à juste titre que Le Quotidien arbore ce titre : «Grève de 72 heures des secrétaires du Burkina : Des secrétariats vides».

Quant à Le Pays, il souligne qu’à l’issue de sa marche de protestation en direction du Premier ministère, hier mercredi, «le SYNACSAB n’a pas eu d’interlocuteur».

Sous un autre registre, L’Observateur Paalga parle de l’inauguration, la veille, de la route reliant Tougan (province du Sourou) à Dédougou (province du Mouhoun), par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Le journal titre : «Inauguration route Dédougou-Tougan : la voie dégagée vers le grenier du Burkina».

A son tour, Sidwaya s’exclame : «Enfin le goudron au Sourou !», tandis que Aujourd’hui au Faso (privé) titre : «Le désenclavement de la Boucle du Mouhoun en branle».


ALK/cat/APA

Réagir à cet article