à l'instant

    Côte d'Ivoire-Economie

    La BRVM envisage de mettre en place un Compartiment des matières premières

    APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

    La Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) envisage de mettre en place un Compartiment des matières premières, a annoncé mardi à Abidjan le Président du Conseil d’administration de l’institution financière, Pierre Atépa Goudiaby, en marge d’un séminaire des administrateurs relatif aux défis du secteur.

    « Nous sommes en train de réfléchir sur le Compartiment des  matières premières, à cet effet, la Côte d'Ivoire nous a engagé dans une  réflexion, voire un programme pour voir comment travailler sur la  bourse des matières premières », a indiqué M. Goudiaby face à des  journalistes. 

    La bourse des matières premières  devrait permettre d’afficher les cotations et les cours des matières  premières dont les filières sont structurées, permettant leur  commercialisation sur un marché financier étendu qui ouvre ainsi une   fenêtre sur le monde.  

    Il a en outre relevé  que la Brvm a « entamé les obligations de la diaspora », un chantier en  exploration. Et dans cet élan, « le directeur général était à New-York  il y a deux semaines avec le directeur de la banque de l’habitat du  Sénégal pour voir comment lancer ce programme qui est très important ». 

    Selon  M. Goudiaby, la diaspora africaine et plus particulièrement celle de  l’Afrique de l’Ouest injecte beaucoup d’argent dans les économies des  pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), mais «  malheureusement cela n’est pas bien structuré ». 

    «  Nous réjouissons donc de ce que ce Compartiment va aider la diaspora à  mieux participer au développement de nos économies », a-t-il poursuivi,  espérant que cela attire davantage de capitaux sur le marché financier  ouest-africaine, renforçant ainsi la culture boursière.  

    Ce  séminaire intervient au lendemain d’une réunion du Conseil  d’administration. Il s’inscrit dans une dynamique entamée depuis trois  ans et vise à permettre aux membres du Conseil de réfléchir sur des  sujets d’actualité et de dégager des orientations stratégiques selon les  standards internationaux. 

    Au cours de ce  séminaire, les administrateurs ont planché sur des thématiques ayant  trait à la gouvernance d’entreprise, l’évolution technologique et  opérationnelle ainsi que la gestion des risques sur le marché financier.  Et ce, aux fins de développer les flux financiers au niveau de la  bourse régionale.

    M. Goudiaby s’est félicité de  que les administrateurs de la Brvm ont une parfaite maîtrise des outils  de gestion, les sujets relatifs aux nouvelles technologies, la  culture  du numérique et du digital,  tout en leur demandant de « s’équiper pour  être aux standards internationaux et anticiper sur les mutations ». 

    Il  a fait savoir que le digital a apporté une révolution réelle dans le  système bancaire et dans celui des marchés financier. Et en étant au  diapason de ces technologies, les risques pourraient bien être contenus  afin de stabiliser le marché boursier régional. 

    La  Brvm a déjà lancé le 3eme Compartiment dédié aux PME. Il vise à  apporter une solution alternative à la problématique de financement des  PME et des entreprises à fort potentiel de croissance, tout en les  préparant sur le plan de la gouvernance, du processus d’admission en  bourse, dans l’optique  de lever des capitaux sur le marché régional.  

    AP/ls/APA

    Réagir à cet article