Côte d'Ivoire - Bourse - Brvm - Luxembourg

La Brvm signe un partenariat avec la Bourse de Luxembourg

APA-Abidjan (Côte d'Ivoire)

La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) et la Bourse de Luxembourg (LuxSE) ont signé mercredi un protocole d’accord (MoU) portant sur le développement de la finance durable dans la Zone Uemoa.

L’accord a été paraphé dans le cadre d'une visite d’une délégation de la Brvm au Luxembourg. M. Amenounvè s’est réjoui de la signature de ce protocole avec la Bourse de Luxembourg pour le développement de la finance durable au sein de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).  

Ce partenariat, qui met essentiellement l'accent sur la finance durable, marque la première étape officielle d’un projet de coopération visant notamment à renforcer la finance durable dans l’espace de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).  

« La finance durable représente une opportunité de financement pour les pays émergents car ils ont la possibilité d'attirer un nouveau type d'investisseurs, qui autrement n'auraient pas été intéressés par leurs émissions obligataires », a dit M. Edoh Kossi Amenounvè, directeur général de la BRVM.

La BRVM œuvre pour une plus grande intégration financière des huit pays de l’Uemoa à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. Pionnière de la finance durable, la LuxSE est la première place de cotation pour les titres de créance internationaux. 

La Bourse de Luxembourg a créé la Luxembourg Green Exchange (LGX) en 2016, la première plateforme mondiale de finance durable, qui compte actuellement plus de 1 400 obligations durables.

Par le biais de ce protocole d'accord, les deux bourses s'engagent à explorer la création d'un marché obligataire dédié aux obligations vertes, sociales, durables et liées à la durabilité à la BRVM, et à analyser les opportunités de double cotation de titres durables.

En outre, les deux institutions s'engagent à collaborer sur des programmes de formation à la finance durable dans le cadre de la BRVM Academy. Cette coopération devrait permettre d’établir un marché d'obligations durables et aux investisseurs internationaux d'identifier plus facilement les opportunités d'investissements qui financent le développement durable en Afrique de l'Ouest.

Alors que l'Europe est aux commandes de la finance durable, l'Afrique ne représente qu'une fraction des émissions mondiales d'obligations vertes. Le directeur général de LuxSE, Julie Becker, s'est félicité de cette initiative de la Brvm qui veut changer cette donne, car les capitaux durables sont nécessaires pour financer le développement durable de la région. 

La Bourse de Luxembourg (LuxSE) est la porte d'accès aux investisseurs internationaux. Avec plus de 39 000 titres cotés, dont 35 000 titres de créances, provenant de 2 000 émetteurs dans 100 pays, elle est la première bourse mondiale pour la cotation de titres de créance internationaux.

 

AP/APA

Réagir à cet article