à l'instant

    • Coupe de la CAF : TP Mazembe en finale

      APA-Rabat (Maroc) — Le club congolais du Tout Puissant Mazembe s’est qualifié pour la finale de la Coupe de la Confédération de Football (CAF) après avoir arraché un nul blanc face au club marocain du...

    • Ligue 1 ivoirienne de football : l’Africa et l’Afad carburent, le...

      APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) — L’Africa Sport d’Abidjan et l’Académie football Abdoulaye Diallo (Afad) ont assuré leur deuxième succès, samedi, en ouverture de la 2è journée de la Ligue 1 ivoirienne de football...

    • LDC : Le Wydad de Casablanca en finale

      APA-Casablanca (Maroc) — Le Wydad de Casablanca s’est qualifié pour la finale de la Ligue des Champions africaine de football après avoir battu l’Union Sportive de la Médina d’Alger (USMA) sur le score de...

    Côte d’Ivoire-Armée

    La Côte d’Ivoire veut être la première puissance maritime sous-régionale (Ministre)

    APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

    La Côte d’Ivoire ambitionne d’être la première puissance maritime sous-régionale, a annoncé, jeudi, à Abidjan le ministre d'Etat ivoirien, ministre de la défense,Hamed Bakayoko au terme d'une visite des différentes unités de la marine nationale ivoirienne.

    « Ma vision et mon ambition avec vous,  va être de faire en sorte que la marine nationale soit à la dimension de ce que la Côte d'Ivoire est  dans l'environnement géostratégique sous-régional et continental», a promis M. Bakayoko aux marins ivoiriens avant de leur expliquer, longuement,  les enjeux économiques et sécuritaires liés à la mer.

    «On ne peut pas être la première puissance sous-régionale et ne pas être la première puissance maritime. Nous allons vite nous attacher à rattraper notre retard», a-t-il poursuivi. 

    Expliquant les motivations de ses visites au sein des différentes entités de l'armée ivoirienne depuis sa nomination au portefeuille ministérielle de la défense, M. Bakayoko a indiqué que cette démarche vise à apprécier les conditions de vie et de travail de ''ses hommes''.Car dira-t-il, ‘’dans nos bureaux, on ne nous décrit jamais suffisamment la réalité des choses’’.  

    A cette visite à laquelle,  ont pris part,  le chef d'état-major général des armées,  le général de division, Touré Sékou et le chef d'état-major de la marine nationale,  le contre-amiral, Djakaridja Konaté,  Hamed Bakayoko a assuré les marins ivoiriens de son engagement à améliorer leurs conditions de vie et de travail.

     Il a d'ailleurs,  rappelé,  à ce sujet, qu'un budget important (5 milliards FCFA) a été dégagé, sur autorisation du président de la République, pour rénover cuisines et réfectoires des hommes en arme.

     « Les autres questions qui sont liées au couchage, à l'habillement... seront traitées avec priorité. Après cela, nous allons travailler à relever les outils de défense de la marine nationale », a-t-il annoncé.

    « Je veux compter sur votre soutien. Concentrons-nous sur notre travail pour faire avancer notre pays. Faisons en sorte que la Côte d'Ivoire respecte la marine par notre attitude », a conseillé M. Bakayoko aux marins.

     Avant lui,  le chef d'état-major de la marine nationale,  le contre-amiral,  Djakaridja Konaté, a exprimé la gratitude de ses hommes à M. Bakayoko pour les actions déjà entreprises au bénéfice de l'armée ivoirienne depuis sa nomination.

     M. Konaté a, en outre,  énuméré à la tutelle,  les attentes de la marine nationale. Il a notamment,  cité, l'acquisition de moyens navals de haute mer, le renouvellement de la dotation en tenues de travail et de combat et les résolutions définitives des problèmes logistiques.

    Au cours d’une visite guidée,  le ministre de la défense,  a successivement apprécié, à la base navale annexe située au Plateau (quartier administratif d'Abidjan, le quai en réfection et le patrouilleur RTB 33). 

    Il s'est, ensuite,  rendu en compagnie des autorités militaires sus-citées, à la base navale d'Abidjan (Centre opérationnel de la marine nationale),  puis à l'atelier de la marine nationale à Vridi (Sud d'Abidjan) pour s'enquérir des conditions de travail des marins.

    PIG/lb/ls/APA

    Réagir à cet article