à l'instant

    • André Ayew nommé capitaine des Black Stars du Ghana

      APA-Accra (Ghana) — Le sélectionneur de l’équipe nationale de football du Ghana, Kwesi Appiah a nommé André Ayew capitaine de l’équipe à l’approche de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 prévue en Egy...

    • La France offre deux aéronefs à l’Armée de l’air sénégalaise

      APA-Dakar (Sénégal) Par Marilda Kandéty — La France a cédé, au Sénégal, deux aéronefs qui participeront notamment à la formation des pilotes de l’Ecole de l’Armée de l’air située à Thiès, à 70 km de Dakar, a appris APA jeu...

    • Quand les voleurs hantent les cimetières de N'Djamèna

      APA-N’Djaména (Tchad) De notre correspondant : Adam Hassane Deyé – — Les voleurs sévissent de plus en plus dans les cimetières de N’Djamèna, la capitale tchadienne, où non contents de s’enfuir avec les motos des personnes venues enterrer leurs morts...

    Mauritanie-Nouvelle Zélande-Attaque

    La Mauritanie condamne l’attaque meurtrière contre deux mosquées en Nouvelle Zélande

    APA-Nouakchott (Mauritanie) De notre correspondant : Mohamed Moctar

    Le gouvernement mauritanien a fermement condamné l’attaque contre deuxmosquées en Nouvelle Zélande qui a fait une cinquantaine de morts etune vingtaine de blessés, dans un communiqué vendredi à Nouakchott.

    «Nous condamnons avec la plus grande vigueur l’attaque terroriste barbare qui a visé deux mosquées dans la ville de Christchurch enNouvelle Zélande et qui a causé des dizaines de victimes entre tuées et blessées parmi les fidèles en train de prier », peut-on lire dans ce communiqué émanant du ministère des Affaires étrangères mauritanien.

    Au moins 49 personnes ont été tuées et 20 autres blessées vendredi lors de ladite attaque, selon un bilan officiel.« Cette attaque barbare démontre, à nouveau, combien est grand le danger qui menace le monde dans la sécurité et la paix dont il jouit ainsi que dans ses valeurs suite aux discours de la haine et de la discrimination qu’alimentent les préjugés racistes et la propagande extrémiste », a expliqué le communiqué du ministère mauritanien.

    Ce dernier a souligné « la nécessité, pour le monde, de se lever comme un seul homme contre le discours de la haine et du racisme et de défendre la paix et la sécurité internationales pour préserver les valeurs humaines à la base de la coexistence pacifique des peuples et conditionnant l’avenir de la civilisation humaine ». Le gouvernement mauritanien a également présenté ses « sincères condoléances aux familles des victimes et aux peuple et gouvernement néo zélandais ».







    MOO/cd/APA

    Réagir à cet article