à l'instant

    Mauritanie-Economie

    La Mauritanie gagne 10 points dans le classement Doing Business

    APA-Nouakchott (Mauritanie) -

    La Mauritanie a gagné dix points dans le classement Doing Business, selon le rapport établi par la Banque mondiale pour l’année 2017 et présenté mardi à Nouakchott.

    Cette progression a été démontrée par ledit rapport qui souligne que les politiques économiques suivies par les autorités mauritaniennes vont dans le bon sens.

    L’objectif du rapport annuel publié par la Banque mondiale depuis 15 ans est de faire la lumière sur les plus importantes réalisations accomplies par chaque pays et les étapes franchies en matière de développement du climat des affaires.

    Il vise aussi à mettre le doigt sur les contraintes qui entravent l’atteinte des objectifs escomptés par le biais de l'encouragement des investissements qualifiés de principaux piliers économiques modernes.

    La Mauritanie continue sur sa lancée comme l'un des « réformateurs les plus constants dans la région » et a réussi à améliorer de manière significative son classement général au cours des dernières années, a déclaré le représentant résident de la Banque Mondiale à Nouakchott, Laurent Msellati, lors de la présentation du rapport de la Banque.

    De son côté, le président du comité mauritanien du Doing Business, Mohamed Ould Habibou Rahmane, a indiqué que son pays a lancé depuis trois ans de véritables réformes basées sur la coopération et la complémentarité entre les différents acteurs afin d'améliorer le climat des affaires.

    Cela a eu de bonnes répercussions sur les évolutions positives et successives intervenues dans le pays, a-t-il souligné.
    Ould Habibou Rahmane a exprimé la détermination de la Mauritanie à renforcer les réformes déjà engagées pour atteindre les objectifs escomptés, et au premier plan desquels se situent « la stabilité politique et sécuritaire et le bon voisinage ».

    Il a mis en exergue la position géographique privilégiée qu'occupe la Mauritanie, les potentialités économiques énormes dont elle regorge, la réforme du système douanier, la mise en place des infrastructures nécessaires pour attirer les investissements et l'amélioration du climat des affaires conformément aux normes internationales.


    MOO/cat/APA

    Réagir à cet article