Sénégal-Presse-Revue

La politique domine toujours la Une des quotidiens sénégalais

APA-Dakar (Sénégal)-

L’actualité politique, avec l’opposition qui accuse le pouvoir d’avoir inscrit massivement des étrangers sur les listes électorales, domine toujours la Une des quotidiens sénégalais parus mardi.


«Inscriptions sur les listes électorales-Manko crie à la fraude», titre Le Quotidien, dans lequel journal, le Front de l’opposition accuse : «Des Gambiens et des Mauritaniens sont inscrits entre Podor et Matam».

Revenant sur ce qu’il appelle «grosse révélation de Wattu Sénégal», L’As indique que «le fichier électoral (est) bourré d’étrangers».

Pour Le Témoin, en affirmant que «des étrangers (sont) inscrits sur le fichier électoral», l’opposition fait une «grave accusation».

Walfadjri poursuit la tournée du maire de Dakar à Tambacounda (Est) et écrit que «Khalifa demande de mettre fin au règne de Macky».

Selon L’Observateur, pour sauvegarder son unité, «le Parti socialiste (va) vers un ndeup (séance d’exorcisation, en langue wolof)».

«Les sages du parti auditionnent Tanor Aujourd’hui, en attendant de rencontrer Khalifa», informe L’Obs.

L’électricité occupe la Une du Soleil qui informe d’«une baisse effective de 10 à 15% pour les ménages et les entreprises».

S’agissant de la compensation à la Senelec, le journal parle de 280 milliards f cfa reçus en quatre ans.

«Effectivité de la baisse des tarifs d’électricité-La Senelec perd, les ménages soufflent», titre Sud Quotidien.

EnQuête consacre sa Une à l’armée sénégalaise qui, présente en Gambie dans le cadre du Micega, «fait le nettoyage» des armes et des munitions découvertes dans des caches.

«Sous couvert de sa Fondation pour la paix-Comment Jammeh a volé 8 millions de dollars», titre Libération, soulignant que les détournements ont été commis entre 2012 et 2013 à partir d’un compte ouvert à la Trust bank of Gambia.


TE/APA

Réagir à cet article