Sénégal-Presse-Revue

La politique fait les choux gras des quotidiens sénégalais

APA-Dakar (Sénégal)-

L’actualité politique alimentée par divers sujets est largement mise en exergue par les quotidiens sénégalais parus lundi.

Le journal EnQuête affiche à sa Une «Benoît Sambou (ministre conseiller) sans langue de bois» à propos de la violence à l’Alliance pour la République (Apr, au pouvoir), de Khalifa Sall (maire de Dakar)…

«Il ne faut pas installer le parti dans un climat délétère. Khalifa Sall n’est pas le seul concerné. D’autres maires seront interpellés. La résolution de la crise gambienne va permettre de régler définitivement la question des bases arrières du Mfdc en Gambie», argumente M. Sambou.

Dans Walfadjri, l’ex-ministre de la Communication de l’actuel régime, Cheikh Bamba Dièye estime que «Macky Sall a trahi».

Selon lui, du point de vue diplomatique, le Sénégal disparaît.

De son côté, Le Quotidien rend compte des affrontements entre partisans de Sidiki Kaba et Khalifa Sall à Tambacounda et indique que «la violence se lève à l’Est».

Nos confrères ont dénombré entre 2 et 4 blessés lors de ces échauffourées.

«Accusé d’avoir sorti son arme, Barthélémy Dias refuse de déférer à la police», ajoute Le Quotidien.

Revenant sur les déboires judiciaires du maire de Dakar relatives à l’affaire de la Caisse d’avance, et de l’attaque contre son cortège à Tambacounda, L’As note que «Khalifa Sall (est) dans la tourmente».

Sur cette gestion de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, L’Observateur écrit : «Khalifa général des fautifs».

Le journal estime que la responsabilité du maire de Dakar est engagée au premier plan.

En économie, Sud Quotidien traite de la monnaie et de l’émergence de l’Afrique, et constate que «des économistes disqualifient le cfa», mais que la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) minimise.


TE/APA

Réagir à cet article