Senegal - Presse - Revue

La politique principal sujet à la Une des quotidiens sénégalais

APA - Dakar (Sénégal)

La politique fait les choux gras de la presse sénégalaise de ce samedi qui continue de commenter les contours et ambitions de la coalition de l’opposition en vue des prochaines Législatives.

Libération révéle à ce sujet ‘’L’accord secret de Manko’’ en perspective de la liste unique de l’opposition pour les Législatives.

Le même journal détaille que l’actuel maire de Dakar embastillé pour de présumés détournements de deniers publics, sera la tête de liste dans la capitale, Malick Gakou, leader du Grand Parti va competir a Guédiawaye (banlieue) tandis que l’ex Premier ministre sous le régime de Abdoulaye Wade, et actuel leader de Rewmi sera en lice à Thiès (Centre).

Libération souligne aussi  que la tête de liste nationale ne sera pas candidat à la présidentielle de 2019 et explique pourquoi ‘’Abdoul Mbaye a refusé la main tendue de Gakou et Cie’’ avant d’annoncer que ‘’Moustapha Diop crée une déchirure à Bes Du Niakk’’.

 Parlant de la Coalition pour les Législatives, le Quotidien indique que ‘’Manko teste sa stratégie’’. Cette manchette fait référence à la stratégie concoctée par la coalition Manko Tawawu Senegaal , mise en place par une large frange de l’opposition  sénégalaise.

 Walfadjri reste dans le même tempo en révélant ‘’Comment l’opposition compte piéger le pouvoir’’ en vue des Législatives.

 Loin des préparatifs des Législatives, Sud Quotidien s’intéresse a la guéguerre dans le parti présidentiel à la veille du scrutin et titre : ‘’Benno tempère l’APR’’ (le parti présidentiel).

 Les autres sujets à la devanture des quotidiens sénégalais abordent pour l’essentiel de faits de société, avec ‘’la série macabre qui continue’’ dans les catastrophes notées dernièrement dans le pays

 Le dernier cas en date a trait à ‘’deux morts et une dizaine de blessés dans l’effondrement d’un mur à Djifangor’’ (région de Ziguinchor)

Enquête parle également des relations difficiles entre Sénégalais et employeurs chinois avec ce titre ‘’les chantiers de la colère’’. Une photo montrant un Chinois et un autre travailleur sur un chantier illustre cette devanture de  Enquête.

En sous titres le même journal note entres autres, que ‘’les bulletins de salaire sont en chinois’’.

 Loin de ces sujets, le Soleil a choisi de parler des ‘’échanges commerciaux avec le Sénégal’’.

Le titre principal qui meuble la vitrine du Soleil révèle que ‘’la Chine est passée de la 24 eme à la 2 eme place’’.

OF/APA

Réagir à cet article