Sénégal-Presse-Revue

La politique se taille la part du lion dans la presse sénégalaise

APA-Dakar (Sénégal) Par Oumar Dembélé

Les quotidiens sénégalais parvenus vendredi à APA traitent d’une diversité de sujets au plan politique, notamment les conclusions de la période post-électorale du côté de l’opposition comme du pouvoir.

« Contrôle de la mairie de Dakar : chaudes empoignades en perspective », titre WalfQuotidien, soulignant en manchette « les favoris et les outsiders ».

SudQuotidien décrypte pour sa part le fait que « l’opposition +boude+ Macky » Sall sur son « appel à un dialogue politique +constructif et inclusif+ ». Sur cette question, l’analyste politique Momar Diongue note dans le journal que « Idy et Cie. sont dans +la stratégie du rapport de force+ ».

D’ailleurs, souligne L’AS, « des pro-Idy annoncent un gouvernement parallèle » suite à ce « lourd contentieux électoral » où leur leader Idrissa Seck est arrivé deuxième avec plus de 20% des suffrages, très loin derrière Macky Sall qui en est à plus de 58%.

Ainsi Macky Sall est « dans des airs de quiétude », d’après L’Observateur, soulignant en effet que le président réélu pour 5 ans « poursuit ses voyages en attendant sa prestation de serment », le 2 avril prochain.

Et il peut compter sur ses « nouvelles voix » en l’occurrence Pape Malick Ndour, Mamadou Ndione, Pape Mahawa Diouf entre autres, renseigne encore L’AS.

En revanche, Le Quotidien est revenu sur « la note peu diplomatique des USA » sur les questions des droits de l’homme au Sénégal. En effet, « les Américains déplorent l’absence d’enquêtes sur les cas de violation », souligne le journal.

Sur la démission de Madické Niang de son poste de député à l’Assemblée nationale, ce dernier a répondu à Wade dans VoxPopuli où il déclare : « Je ne saurais m’accrocher à un poste de député ».

A la suite de sa démission de l’Assemblée nationale, « Madické Niang lance son parti », annonce pour sa part EnQuête.



ODL/te/APA

Réagir à cet article