à l'instant

    Côte d’Ivoire-Afrique de l'Ouest-Transport

    Les routiers ouest africains soulagés par la réduction des tracasseries

    APA-Abidjan, (Côte d’Ivoire)

    Le président de la confédération des syndicats des conducteurs routiers de l’Afrique de l’Ouest (CSCRAO), Koné Vaffi a salué, mercredi, la réduction des barrages et des tracasseries routières dans l’espace CEDEAO estimant qu’il est temps de formaliser le métier de conducteur professionnel.

    ‘’Aujourd’hui, nous recevons aisément des conducteurs étrangers, grâce à la politique d’intégration de notre confédération. Le chauffeur est le poumon de l’intégration dans la CEDEAO. Il est donc important de se mettre ensemble puisque les préoccupations sont énormes donc il faut se réunir pour les résoudre. Aujourd’hui les barrages ont diminué, les tracasseries routières ont été réduites, et nous saluons ceci'', s'est réjoui Koné Vaffi.

     S’exprimant lors du 2ème congrès ordinaire de la confédération des syndicats des conducteurs routiers de l’Afrique de l’Ouest, M. Koné a déploré le fait que la signature du document qui doit sortir le métier de chauffeur de l’informel dans chaque pays de la CEDEAO tarde à être signé par les transporteurs.

     Babacar Carlos Mbaye représentant résident de la CEDEAO en Côte d’Ivoire a pour sa part indiqué que les 21 et 22 septembre prochains les délégués des pays  membres se réuniront à Accra pour élaborer et adopter les modalités opérationnelles du mécanisme aux niveaux national et régional.

     ‘’Dans chaque pays membre concerné, un comité national de pilotage du mécanisme de suivi de la libre circulation des véhicules de transport, des personnes et des biens sera créé’’.

     Koné Vaffi a été plébiscité à nouveau à la tête de cette organisation de la confédération des syndicats des conducteurs routiers de l’Afrique de l’Ouest (CSCRAO).

    MC/hs/ls/APA

    Réagir à cet article