à l'instant

    Togo-Presse-Revue

    La rencontre Faure- Buhari décryptée par la presse électronique togolaise

    APA-Lome (Togo) -

    Tous les sites d’informations togolais auscultent longuement, ce samedi, la visite effectuée par le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé au Nigéria pour rencontrer son homologue Muhammadu Buhari.

    « 48 heures après le 4ème round de discussions du dialogue inter-togolais présidé par les présidents Nana Akufo-Addo du Ghana et Apha Condé de la Guinée, le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé a fait hier le déplacement d’Abuja au Nigeria pour rencontrer son homologue Muhammadu Buhari », écrit Globalactu, sous le titre « Gnassingbé et Buhari ont discuté ce vendredi à Abuja ».

    « Quels sont les sujets qui ont fait l’objet de discussion entre les deux chefs d’Etat ? » se demande le portail, rapportant que « sur son compte Twitter, M. Gnassingbé dit qu’il s’agit d’une visite de travail et d’amitié ».

    Le journal informe qu’à sa sortie d’entretien avec son homologue nigérian, Faure Gnassingbé a fait savoir à la presse que son pays, après les soubresauts politiques de ces derniers mois, jouit désormais d’une situation paisible et calme. « Nous avons fait beaucoup de progrès grâce à l’implication des pays voisins et des présidents ghanéen et guinéen qui sont les facilitateurs désignés de la crise au Togo », a-t-il déclaré, dans des propos rapportés par le portail.

    Néanmoins, écrit Globalactu, il a reconnu que beaucoup de problèmes subsistent encore. Le premier, selon lui, concerne les réformes politiques. A en croire Faure Gnassingbé, poursuit le site, des solutions sont envisagées. « Nous nous sommes mis d’accord  sur les solutions. Maintenant, il est temps de les mettre en œuvre pour résoudre la situation paisiblement », a-t-il annoncé.

    Si par cette affirmation du président de la République il apparaît clairement que les chefs d’Etat se sont entendus sur des solutions pouvant permettre de mettre fin un à une crise qui n’a que trop duré et qui a fortement déteint sur les activités économiques, le portail souligne qu’il n’a pas énuméré ces solutions.

    Pour le site d’informations Icilome, « Faure Gnassingbé (est) heureux de rencontrer Muhammadu Buhari », raison pour laquelle, « il inonde son compte twitter de messages de sa visite dans l’Etat fédéral du Nigeria ».

    Même analyse chez Telegramme228 qui titre « Faure a pris « grand plaisir » à échanger avec Buhari » et souligne qu’ « alors que d’aucuns disaient que les relations entre les deux hommes ont pris des coups de froid depuis l’éclatement de la crise politique au Togo en Août 2017 et les sorties du président nigérian pas souvent favorable au locataire de la Marina togolaise, jusqu’au point où les deux hommes s’éviteraient lors des rencontres sous-régionales et autres sommets des chefs d’Etat soit de l’UA ou des Nations Unies et autres, le Chef de l’Etat togolais, également président en exercice de la CEDEAO, Faure Gnassingbé a semblé prouver le contraire ce jour, en se rendant à la résidence présidentielle de Katsina (nord) du Nigeria. »

    Nos confrères rappellent que « selon certaines informations, c’est son homologue nigérian Mahamadu Buhari qui devra le remplacer à la tête de la CEDEAO ».


    NML/cat/APA

    Réagir à cet article