Sénégal - Afrique - Hydrocarbures

La semaine africaine du pétrole à Dubaï

APA-Dakar (Sénégal) Par Ibrahima Dione

Les Émirats arabes unis accueillent cet évènement dont l’objectif est de booster la croissance de l’industrie pétro-gazière en Afrique, de concert avec les pays du Moyen-Orient.

La semaine africaine du pétrole, considérée comme « le principal salon » des hydrocarbures originaires d’Afrique, tiendra sa 27e exposition du 8 au 11 novembre 2021 à Madinat Jumeirah, une petite enclave de luxe située au sein de la ville émiratie de Dubaï. Ce cadre d’échanges vise, d’après un communiqué des organisateurs, à « promouvoir les transactions et les accords, diriger les investissements en faveur des projets africains et faciliter l’établissement de nouveaux partenariats ainsi que l’identification d’opportunités de réseautages pour le marché africain ».

Cette édition de la semaine africaine du pétrole veut construire « un pont de coopération entre l’Afrique et le Moyen-Orient tout en surlignant l’important du potentiel dont jouit le marché africain ».

Les représentants de nombreux pays africains, dont des ministres du Ghana, de l’Ouganda, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Kenya et de la République démocratique du Congo, sont attendus à Dubaï.

En outre, « plus de 24 devantures nationales opérant dans l’industrie de l’énergie présenteront leurs produits »  au cours de la semaine africaine du pétrole en mettant à la disposition des participants une plateforme  dédiée notamment à la négociation et à la conclusion d’accords entre les ministres, les sociétés pétrolières, les services publics et les entités régulatrices du secteur.

ID/APA

Réagir à cet article