Sénégal-Presse-Revue

La visite du président Adama Barrow tient en haleine les quotidiens sénégalais

APA-Dakar (Sénégal)-

La visite officielle au Sénégal (02-04 mars) du président gambien, Adama Barrow, est le sujet phare traité par les quotidiens sénégalais pars vendredi.


«Visite officielle d’Adama Barrow : Sénégal-Gambie : Un nouvel élan», titre Le Soleil.

Ce quotidien national informe que le processus de construction du pont sur le fleuve Gambie sera accéléré, et qu’il y a de part et d’autre une détermination contre le trafic de bois et drogue.

Nos confrères constatent également la promesse d’un appui de Banjul pour la paix en Casamance.

«Sénégal-Gambie : Trafic de bois, insécurité, accords économiques…La coopération à flots», note Le Quotidien.

Ce journal estime que le Sénégal et la Gambie nagent dans la même direction et annoncent des accords dans divers secteurs.

Pour Sud Quotidien, «Macky et Barrow donnent le ton» pour le renforcement de l’axe Dakar-Banjul.

Dan sa manchette, L’As cite le président Macky Sall qui affirme que «toutes les contraintes seront levées pour achever le pont de Farafeni».

Se focalisant sur a signature d’accords entre les deux pays, Libération parle d’une «relance de l’économie de la Sénégal en vue».

Ce qui fait dire à L’Observateur que «Macky et Barrow réinventent la Sénégambie».

Traitant de la suite du président gambien au Sénégal, EnQuête informe que «Barrow sera à Touba et Tivaouane».

L’As fait une immersion dans le village mythique de Yahya Jammeh et indique que «Kanilaï se barricade et se rebelle».

Sur le durcissement du ton de son discours, EnQuête note que «Tanor perd sn yoga» et en un mois, il a fait quatre sorties sur la situation au Parti socialiste.

«Menaces, polémiques, répliques, tout y passe», écrit EnQuête.

Anticipant sur la conférence de presse de Serigne Bassirou Guèye aujourd’hui, L’Observateur «les notes secrètes du Procureur».

«Les détails de la caisse d’avance de Khalifa Sall. L’affaire Bamba Fall. Le dossier Abdoul Mbaye. Le cas Barthélémy Dias, les agressions…», écrit le journal.

De son côté, Libération annonce une «arrestation imminente de Khalifa Sall et Cie» dans le cadre de la gestion de la caisse d’avance de la ville de Dakar.

Selon le journal, une information judiciaire est en cours pour détournement de deniers publics, faux et usage de faux…

«Le Procureur de la République détaille le système mafieux des vraies ordures aujourd’hui», renchérit Libération.

«Khalifa Sall : Et s’il n’avait rien fait…Malgré le lynchage médiatique, les charges contre le maire de Dakar sont bien minces pour ne pas dire inexistantes», titre Le Témoin.


TE/APA

Réagir à cet article