Tchad-Agriculture-Salon

L’agriculture africaine au cœur d’un salon international à N’Djaména

APA-N’Djaména (Tchad) De notre correspondant : Adam Hassane Deyé

Le chef de l’Etat tchadien, Idriss Déby, a lancé mardi au palais de N’Djaména, capitale du Tchad, le premier Salon africain de l’agriculture (Safagri) porté sur le thème : « La transformation des chaines de valeur agricoles en Afrique face aux défis économiques climatiques et sécuritaires », a constaté APA.

Ouvert ce mardi, le Safagri sera clôturé le 15 mars prochain.

Les représentants de 40 pays venus de l’Afrique et d’autres continents prennent part à ce premier salon dont l’objectif est « de stimuler les politiques nationales et régionales de transformation des chaines de valeurs agricoles en Afrique de l’ouest, du centre et du Nord, face aux défis économiques, climatiques et sécuritaires dont font actuellement face les pays africains au sud du Sahara ».

Ouvrant le salon, le président Idriss Déby a estimé que la présence de ces pays au Safagri traduit la ferme volonté des dirigeants africains de fédérer leurs énergies et de mutualiser leurs ressources en vue d’accélérer le développement économique du continent à travers l’accroissement du commerce intra-africain, porté notamment sur les « produits agro-sylvo-pastoraux et halieutiques ».

Soulignant que les productions agro-sylvo-pastorales occupent une place stratégique, le président Déby a noté qu’elles jouent un rôle fondamental dans l’économie des Etats africains.

Ainsi, a-t-il indiqué, le Safagri est une véritable plate-forme d’échange et de partage constituant une excellente vitrine pour promouvoir l’intégration africaine par le développement des marchés.

« Nous sommes convaincus que des relations fructueuses de partenariat se tisseront entre professionnels pour assurer la promotion des produits du monde agricole de notre espace continental », a ajouté Idriss Déby, invitant par ailleurs « les participants à tirer le meilleur parti de ce salon au bénéfice de nos États et de nos populations ».



AHD/odl/te/APA

Réagir à cet article