Rwanda - Technologies

L'Alliance Smart Africa enregistre de nouvelles adhésions

APA - Kigali (Rwanda)

La troisième édition de Transform Africa Summit a pris fin ce vendredi à Kigali, et a été marquée par l'adhésion de nouveaux membres dans le cercle des 18 pays que comptait l'Alliance Smart Africa, a constaté APA.

Il s'agit du Cameroun, de la Tunisie, de Sao Tome et Principe et de l'Afrique du Sud. Désormais ils seront ainsi, 22 pays à constituer cette organisation lancée en 2013 au Rwanda.


Trois jours durant lesquels d’importantes décisions ont été retenues par Transform Africa Summit pour faire de l’Afrique un continent connecté

Au cours de cette journée le Niger et le Rwanda ont signé un mémorandum d'entente notamment en matière d'échanges dans le domaine des technologies de l'information et de la communication.

Un peu plutôt dans la matinée la session inaugurale du premier Africa smart pour les femmes et les jeunes s’est terminée avec la déclaration de Kigali sur le genre.

Elle vise à réduire la fracture numérique entre les hommes et les femmes.

La troisième édition de Transform Africa Summit a été également l’occasion d’encourager les filles à embrasser des recherches dans le domaine technologique.

C'est dans ce cadre que le prix Miss Geek africa 2017 a été remis à la kényane Ruth Jndieri  Waiganjo. Une distinction qui lui permettra de mener à bien ces recherches sur la digitalisation du transport en Afrique.

Le thème retenu pour ce sommet est «Villes Intelligentes, Développement accéléré».  

La rencontre a réuni près de 4 000 délégués en provenance des dix-huit pays d’Afrique membres de l’alliance Smart Africa.

PCF/of/APA

Réagir à cet article