à l'instant

    Sénégal-Tic-Sécurité

    Lancement à Dakar d’un programme de lutte contre les « Fake News »

    APA-Dakar (Sénégal) Par Edouard Touré

    Le réseau social Facebook a lancé, mardi à Dakar, un programme de lutte contre les « Fake News » (informations fallacieuses ou fausses nouvelles) dénommé « Fact-Checking ».

    « A travers ce programme de vérification des faits, Facebook confirme son engagement à lutter contre la diffusion de Fake News sur sa plateforme, développant ainsi des communautés solidaires, prudentes et avisées », a expliqué Jocelyne Muhutu-Rémy, chargée des partenariats stratégiques avec les média pour de Facebook Afrique subsaharienne.

    Elle s’exprimait lors d’une conférence de presse marquant le lancement du programme « Fact-Checking » de Facebook, le premier du genre en Afrique francophone, mais déjà lancé en Afrique anglophone, notamment au Kenya, au Nigeria et en Afrique du Sud.

    Pour mieux asseoir sa stratégie de lutte contre les Fake News, Jocelyne Muhutu-Rémy a annoncé le recrutement de 20.000 personnes en fin 2018 par Facebook pour renforcer la sécurité de sa plateforme qui enregistre 470 millions posts par semaine et qui compte 2,2 milliards d’utilisateurs chaque mois, dont 131 millions en Afrique subsaharienne.

    Dans cette même logique, Aïda Ndiaye, chargée des relations publiques pour Facebook Afrique francophone a indiqué qu’un partenariat est noué avec une trentaine de structures de « Fact-Checking » évoluant dans 20 pays.

    Car, a indiqué Assane Diagne, responsable de « Africa Check » basé à Dakar, « le combat contre les Fake News » doit être pluriel pour être gagné ».


    TE/APA

    Réagir à cet article