à l'instant

    Cameroun-Économie-Financement

    Le Cameroun réalise une contre-performance lors d’une émission de titres publics

    APA-Yaoundé (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola –

    L’État du Cameroun a enregistré un taux de souscription de l’ordre de 78,20% lors d’une émission d’obligations du Trésor (OTA) de l’ordre de 20 milliards FCFA effectuée le 20 février dernier sur le marché de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), a appris APA au terme d’un communiqué publié mardi par le ministère des Finances.

    Ainsi, pour cette opération  étalée sur trois ans, à laquelle 6 spécialistes en valeurs du Trésor (SVT) ont été associés, le pays n’a réussi à engranger que 14,770 milliards FCFA pour un taux de rendement pondéré de l’ordre de 4,23%.

    Cette contre-performance, note-t-on, intervient alors que les émissions de titres publics du pays étaient en constante hausse, depuis le début de l’année. En atteste, les records de sollicitations à l’instar de l’émission de bons du Trésor assimilables (BTA), réalisée le 27 février dernier sur le même marché qui a connu un taux de souscriptions de l’ordre de 185,68% pour les 50 milliards FCFA sollicités.

    Le Cameroun prévoit, pour 2019, des émissions de titres publics à hauteur de 260 milliards FCFA pour combler, en partie, un gap de 482 milliards FCFA sur des recettes budgétaires attendues de 3.991,1 milliards FCFA, à travers les emprunts obligataires, des BTA et des OTA.

    Le pays a, pour faire face aux tensions de trésorerie croissantes dans un contexte de diminution des recettes pétrolières et de montée de l’insécurité, accéléré ces dernières semaines son programme de mobilisation de ressources financières.


     

    FCEB/cd/APA

    Réagir à cet article