à l'instant

    • AfSud : 13 morts lors d’une messe de Pâques

      APA-Pretoria (Afrique du Sud) - — Le mur d’une église au KwaZulu Natal, en Afrique du Sud, s’est effondré ce vendredi matin, faisant treize morts parmi les fidèles qui suivaient à l’intérieur du lieu de culte une m...

    • Une mission du FMI attendue au Cameroun le 23 avril

      APA-Yaoundé (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola - — Une mission du Fonds monétaire internationale (FMI) séjournera au Cameroun du 23 avril au 3 mai prochain, dans le cadre de la 4èmerevue du programme économique et financier appuyé...

    • Maroc: Lancement d’un nouveau produit d’assurance volaille

      APA-Meknès (Maroc) — La Mutuelle Agricole Marocaine d’Assurances (MAMDA) et la Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole (FISA) ont signé, vendredi à Meknès, une convention d’assurances porta...

    Cameroun-Banque-Dette-Paiement

    Le Cameroun va solder une dette auprès de la BIRD (officiel)

    APA – Douala (Cameroun) De notre correspondant : Mbog Achille -

    Le gouvernement camerounais s’est engagé à payer une dette de 169 milliards de FCFA contractée auprès de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), conformément à l’accord conclu en décembre 2018, rapporte le Journal officiel (JO) reçu à APA.

    « Est ordonnée la publication au Journal officiel du texte de l’accord d’indemnité relatif à l’octroi de garanties de paiement et de couverture à hauteur de 169 milliards de FCFA conclu le 12 décembre 2018 entre la République du Cameroun et la BIRD au titre de financement du Projet de construction de l’aménagement hydroélectrique de Nachtigal-amont », écrit le JO.

    Dans le décret, le président Paul Biya donne des indications précises sur ces fonds qui doivent servir à la réalisation d’un projet hydroélectrique.

    D’une puissance de 420 mégawatts, cette infrastructure adossée sur le fleuve Sanaga, pour un coût de 786 milliards FCFA, bénéficie par ailleurs du concours financier de plusieurs bailleurs de fonds.

    Le chronogramme des travaux situe la mise en service du barrage en 2023. En aval, la centrale produira plus de 2 900 GWh/an.

    L’entrée en production de ce barrage permettra de fournir un tiers de la production énergétique du pays qui se situe actuellement à 130 MW.


    MBOG/odl/cat/APA

    Réagir à cet article