à l'instant

    APA-Banjul (Gambie)

    Le chef de l’armée gambienne lâche Jammeh

    Gambie – Sécurité

    Le chef de l’armée gambienne, Ousman Badjie, a déclaré que ses soldats ne s’opposeront pas à une intervention des forces de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (CEDEAO) pour expulser le président sortant, Yahya Jammeh, qui a refusé de céder le pouvoir après sa défaite à l’élection.

    S’adressant à des civils lors d’un dîner dans un pôle touristique situé hors de la capitale Banjul alors que les troupes de la CEDEAO sont à la frontière gambienne avant l’ultimatum de mercredi minuit donné à Jammeh pour céder le pouvoir, Badjie a déclaré que ses soldats ne seront pas impliqués dans ce qu’il a qualifié de ‘’différend politique entre des rivaux électoraux’’.

    Cette déclaration de Badjie est cruciale dans la mesure où, elle représente un écart majeur par rapport à sa position antérieure dans laquelle il promettait un «soutien sans faille» au président Jammeh.

    Badjie n’est cependant pas allé jusqu’à déclarer son soutien à Barrow qui a remporté l’élection du 1er décembre dernier, mais a levé la main en signe de reddition lorsqu’il répondait à une question sur les troupes sénégalaises qui s’apprêtent à intervenir dans le pays.


    WN/as/nbd/of/APA

    Réagir à cet article