à l'instant

    Côte d’Ivoire-France-Société-Genre

    Le compendium des compétences féminines de Côte d’Ivoire se déploie à l'international

    APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

    La coordonnatrice du compendium des compétences féminines de Côte d'Ivoire (COCOFCI), Euphrasie Yao, a lancé à Paris en France, le déploiement international de cette organisation en marge d'une cérémonie de célébration de l'unité et de la solidarité de la fédération des associations du Worodougou (Nord-Ouest ivoirien).

    Selon une note d'information du COCOFCI  transmise mercredi à APA, Mme Yao,  qui est également la Conseillère spéciale en charge du genre du président ivoirien,  Alassane Ouattara,  a sensibilisé à cette occasion les ressortissants du Worodougou, notamment les femmes,  sur la nécessité d'assurer le suivi scolaire de leurs filles afin qu'elles puissent achever leur cursus scolaire avec des diplômes.

     Aux jeunes filles,  rapporte la note, elle a demandé d'avoir des rêves,  des objectifs clairs de vie et de prendre toutes les dispositions pour les atteindre.

     « La célébration de la journée internationale des droits des femmes est une opportunité de réflexion,  de bilan et d'engagement pour éliminer les inégalités qui persistent encore entre les hommes et les femmes et qui freinent la marche de l'humanité », a estimé Mme Yao qui a  par ailleurs, instruit au cours d'une rencontre préparatoire, les femmes et les filles de la diaspora ivoirienne sur le démarrage du déploiement international du compendium.

    Au cours de cette journée culturelle des ressortissants du Worodougou , il s'est agi essentiellement du renforcement des liens de solidarité entre les membres de cette fédération afin « d'accroître leur contribution sans le développement de la Côte d'Ivoire ».

    Le compendium des compétences féminines de Côte d'Ivoire,  est un programme qui a, entre autres pour objectif  de renforcer la visibilité,  la participation et le leadership des femmes dans la gestion des affaires publiques et privées, et identifier les secteurs où les femmes sont sous-représentées afin d'inciter à la prise de mesures correctives dans le sens de l'équité et de la justice sociale.

    LB/ls/APA

    Réagir à cet article